Classique
L’agenda classique et lyrique de la semaine du 17 mai

L’agenda classique et lyrique de la semaine du 17 mai

17 mai 2022 | PAR La Rédaction

Comme chaque semaine, la rédaction a choisi pour vous les concerts et opéras qui comptent. Suivez le guide…

Par Yaël Hirsch et Paul Fourier

Mardi 17 mai, à 20h, c’est au Théâtre Grévin que Thibaut Noailly et les Accents présentent leur nouveau disque Rameau (aparté).

À 20h, également, c’est l’ouverture du Festival de l’Épau dans la Sarthe avec l’Ensemble Appassionato de Mathieu Herzog qui accompagne la talentueuse soprano Cyrielle Ndjiki Nya, promotion Beethoven de l’académie Jaroussky. L’Abbaye Royale de l’Épau accueille des concerts jusqu’au 24 mai.

À 20h30, à la Philharmonie de Paris, Daniele Gatti et les Münchner Philharmoniker célèbrent le romantisme germanique : avant l’envoûtante Neuvième de Bruckner, ils sont rejoints par Renaud Capuçon dans le concerto le plus célèbre de Max Bruch.

Mercredi 18 mai, à 20h30, l’Orchestre de Paris  dirigé par Manfred Honeck interprète Bartok, Gerswhin et Ravel, avec le pianiste Igor Levit. Le concert se répète le lendemain.

Jeudi 19 mai, à Cannes, il n’y a pas que le Festival. À 19h, l’Orchestre de Cannes dirigé par Benjamin Lévy propose un Apéro-Concert baroque et festif. Pour réserver, c’est ici. Et pour lire notre interview du directeur général, Jean-Marie Blanchard c’est là.

Non loin de là, dans les hauteurs de Biot, à 20h, Renaud Capuçon et Guillaume Bellom jouent Bach, Brahms, Debussy, Chopin au Festival des Heures Musicales.

À Paris, c’est au Théâtre des Champs-Élysées qu’à 20h, Michael Spyres se produit dans les Grandes Voix pour reprendre son album « Baritenor ».

À 20h encore, Cristian M?celaru dirige l’Orchestre National de France dans (notamment) La Mer de Claude Debussy à l’Auditorium de Radio-France.

Vendredi 20 mai à 20h, c’est la première de Macbeth, l’opéra de Verdi, à l’Opéra de Nice.

À la même heure, Katia et Marielle Labèque nous offrent un florilège de pages pour piano à quatre mains à l’Auditorium de Radio-France

Samedi 21 mai, à 20h, on pourra entendre le Te Deum de Charpentier au Théâtre des Champs-Élysées.

Du 20 au 22 mai, la Philharmonie de Paris propose un week-end Tango.

Visuel (c) Laetitia Larralde

Simon Falguières : « J’ai voulu mettre toutes mes amours dont Le Nid de cendres »
Une résistance esthétique : “Marronnage, l’art de briser les chaînes”à la Maison de l’Amérique Latine
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture