Chanson
[Live report] Les Damoiselles à La Dame de Canton

[Live report] Les Damoiselles à La Dame de Canton

23 décembre 2014 | PAR Marie Boëda

Les Damoiselles et leur damoiseau ont présenté vendredi 19 décembre leur dernier EP, Le Bain Quotidien sur la jonque de la Dame de Canton, Paris 13ème.  Bonne humeur et effronterie envahissent l’intérieur de la chaloupe asiatique. Le trio de voix original n’oublie pas de partager des dialogues liant chaque chanson, laissant découvrir la complicité séduisante qui les unit.

En première partie la douceur chantée par Moussa Koita, musicien burkinabè  entre blues et reggae remplit de bonheur la salle flottante de la Dame de Canton. Pas la peine d’attendre trop longtemps, après des bruitages psychédéliques, nous voilà partis pour un voyage dans le fin fond du RER parisien,  avec un pauvre chien errant ou encore avec un certain Anatole qui doit faire des choix.

Composés par les musiciens, les paroles des chansons ravissent les oreilles de tonalités cocasses et graves à la fois.  « Le Bain Quotidien », chanson phare de l’EP, rythme la routine et l’absurdité de notre quotidien. Les voix des deux sœurs, Gaëlle et Camille se croisent et ne s’écrasent pas. L’une à la prestance satinée, l’autre au voile caressant et franc. Le damoiseau, Mathieu vient ajouter sa touche masculine au groupe. Bardé de sa guitare électrique, Il insuffle une dynamique rock’n’roll.

Les Damoiselles, en quelque sorte, c’est la continuité de la famille. Les trois musiciens ne sont pas étiquetés. Ils chantent et jouent tous un instrument. Camille et Gaëlle en jouent même plusieurs ! Camille, la petite sœur, se pare d’un cajon, normalement utilisé pour le flamenco, d’une guitare ou encore de percussions. Tandis que Gaëlle alterne entre accordéon et clavier. Pas le temps de s’ennuyer, la scène ne s’endort jamais sur ses acquis.

Enfin n’oublions pas la reprise cadencée du « Chien Errant » chantée joyeusement sur scène par Mathieu, ponctuée par des geignements imitant les chiens par le public et les musiciens. Un trio de plus en plus abouti, qui évolue vers des mélodies plus calmes et qui ne doit pas oublier à quel point le rythme punchy leur sied à merveille.

Visuel : (c) MB

One Ok Rock enflamme le Zenith de Paris
La sélection cinéma du 24 décembre
Marie Boëda

One thought on “[Live report] Les Damoiselles à La Dame de Canton”

Commentaire(s)

  • fayau

    envie de votre EP

    décembre 26, 2014 at 15 h 30 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture