Musique

Beyoncé clonée en Amy Winehouse

04 mai 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Après s’être déhanchée avec Lady Gaga, la star de le pop américaine s’associe avec l’ancienne spice girl devenue depuis 2003 styliste, Victoria Beckham.

Dans les premières images du clip de son neuvième single « Why don’t you love me », la diva en mécanicienne des années 60 semble s’être calée sur le style  d’Amy Winehouse, même maquillage, coiffure semblable, chemise à carreaux, mini short en jean. Alors que l’ancienne destiny’s child trône en tête des hits parade avec le tube « Telephone », cette vidéo fait le buzz sur internet, choix involontaire ou gros coup de pub pour son dernier album « I Am… Sasha Fierce » ?

Victoria Beckham n’est pour rien dans cette métamorphose. Celle-ci n’est censée s’occuper que des tenues de scène pour 2010, et succède ainsi au célèbre couturier Thierry Mugler. La Beckham gagne en notoriété avec ses lignes de plus en plus appréciées par la jet-set hollywoodienne. Quant à David Beckham, comme il ne pourra pas participer à la coupe du monde pour cause de blessure, il aura peut-être le temps de faire un peu de couture?

Air en concert à la Cité de la musique
Gagnez 5×2 places pour le Concert de Pascal Sangla le 17 mai au Zèbre de Belleville
Tristan Karache-Prudent

3 thoughts on “Beyoncé clonée en Amy Winehouse”

Commentaire(s)

  • Beydabess

    N’importe quoi ces étiquettes franchement comme si Amy avait inventé ce look.

    mai 4, 2010 at 21 h 09 min
  • Gigi Rocks

    Sauf que c’est effectivement Amy qui l’a remis à la mode, ce look… Avec l’aide, non negligeable, de Karl Lagerfeld qui a adoré sa choucroute à deux etages !
    Mais bon, Beyoncé est fan des looks des années 1960 depuis longtemps: dans DreamGirl elle est en Diana Ross, pour son album « B-day » elle est en Bardot, et pour ce clip elle se la joue « menagere de moins de cinquante ans » d’il y a 4 decennies…

    mai 29, 2010 at 18 h 58 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *