Musique

500 dollars d’amende pour la nudité d’Erykah Badu

20 août 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

La chanteuse néo soul américaine a été condamnée à payer la coquette somme de 500 dollars pour s’être dénudée à l’endroit même où l’ancien président des Etats-Unis John Fitzgerald Kennedy avait été assassiné à Dallas.

Ce strip-tease avait été improvisé pour un clip, celui du morceau Window Seat (Voir notre article ici). On y voit Erykah Badu descendre d’une voiture puis suivre la rue se dénudant au fur et à mesure jusqu’à finir nue et allongée au sol comme si elle venait de recevoir une balle à quelques mètres de l’endroit précis où le président américain avait trouvé la mort le 22 novembre 1963.

Suite au scandale que la chanteuse avait provoqué, elle fut inculpée pour comportement inconvenant et au final écope de 500 dollars d’amende et d’une mise à l’épreuve de six mois. Elle s’est aussi défendue en expliquant sur Twitter  qu’elle s’attaquait à la « pensée unique ». New Amerykah Part Two: Return of the Ank, dernière création de l’artiste vient tout juste de sortir dans les magasins de disque étatsuniens.

Damage, le lutteur Steve Austin passe devant l’écran
Crazy heart : country, love story et 2 oscars
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *