Non classé

Le Paris de Gainsbourg

Le Paris de Gainsbourg

02 mars 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Du Métro Porte des Lilas à la rue de Verneuil, le mythique Serge était un amoureux de Paris. A l’occasion des 20 ans de la mort de Gainsbourg, nous revenons sur ces endroits que l’artiste a rendu mythiques.

Du Cabaret Milord L’Arsouille au Metro Porte des Lilas

Sous l’impulsion de Michèle Arnaud, il se produit en 1957 au Cabaret  Milord l’Arsouille, situé 5, rue de Beaujolais, dans le 1er arrondissement de Paris. Serge y croisera Boris Vian. Son passage lancera sa carrière qui explosera avec son premier succès tout droit sorti de son premier album éponyme, le Poinçonneur des Lilas. Il y  raconte en 1958 le temps où les tickets de métros étaient criblés de trous, de petits trous, de tout petits trous…

La Cité internationale des arts

Un minuscule studio rempli d’un piano à queue…c’est là que réside Gainsbourg quand il rencontre B.B. Il loue alors  un atelier au 5e étage , réservé aux peintres et aux musiciens au 18 rue de l’Hôtel de Ville, vue sur la Cathédrale de Paris.  Il y composera en compagnie de la belle le très chaud Je t’aime moi non plus.

Le 5 bis rue de Verneuil

Achetée au moment de l’aventure Bardot, c’est avec Jane qu’il habitera la maison aux murs noirs laqués aujourd’hui envahie de tags. Elle est conservée en l’état par sa fille Charlotte

Studios Ferber (20ème)
Les studios Ferber ont accueilli de nombreuses séquences d’enregistrement de Gainsbourg.

Hôtel Raphaël

Gainsbourg s’y installe les derniers temps, il y habite avec sa fille pendant le tournage de Charlotte for Ever et s’y repose après une opération chirurgicale, en 1989. «Avec interdiction aux barmen et à tous les étages de me servir des boissons alcoolisées»,rapporte son biographe  Gilles Verlant (Gainsbourg, Albin Michel).

Jardin Gainsbourg porte des Lilas (19ème)
En attendant de transformer le 5 bis rue de Verneuil en musée, la mairie de Paris a inauguré un jardin Serge Gainsbourg en juillet 2010…à quelques mètres du métro de la porte des Lilas.

Cimetière du Montparnasse (14ème) à Paris
Décédé le 2 mars 1991, Serge Gainsbourg a été enterré au Cimetière du Montparnasse, aux côtés de ses parents, Joseph et Olia. Elle est sans cesse fleurie et inondée de dessins.

Plusieurs ville de France porte le nom de l’auteur-interprète, mais étonnamment, Paris n’en fait partie. A suivre?

Pour en savoir plus: Ersin Leibowitch, Dominique Lorio, Le Paris de Gainsbourg , Biographie (broché). Paru en 02/2011

 

Portrait : Gainsbourg ou le poète insoumis
Serge Gainsbourg et le Reggae
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *