Polars
Sous la glace de Louise Penny: le retour d’Armand Gamache

Sous la glace de Louise Penny: le retour d’Armand Gamache

20 octobre 2013 | PAR Alice Dubois

[rating=3]

Romancière Québécoise anglophone, Louise Penny est la plus récompensée des auteurs canadiens de romans policiers. Son best-seller Enterrez vos morts a remporté de nombreux prix littéraires, notamment le prix Agatha qu’elle reçu pendant quatre années consécutives. La série « Armand Gamache enquête » confirme le talent de l’auteure. Sous la glace, paru en 2011 en France en est le deuxième volet. Réedité en format poche chez Babel Noir, ce roman faussement confortable est tout juste idéal pour la saison…

Sous la glaceC’est au cœur des cantons de l’Est du Canada, « qui forment le cadre de mes romans et de ma vie » confie-t-elle, que Louise Penny nous emmène une fois de plus. Dans la bourgade de Three Pines où se déroulait déjà le premier opus.

En pleines fêtes de fin d’année, enfouie sous la neige, alors que la petite communauté semble vivre en parfaite harmonie, voilà que celle qui tient le rôle de la méchante est mystérieusement électrocutée en plein match de curling. Au moment très précis où les spectateurs ont les yeux rivés sur la vieille Mère qui dégage la maison (les joueurs de curling comprendront), la terrible Cécilia De Poitiers s’effondre, laissant derrière elle une trouble odeur de brûlé…

Un meurtre quasi-parfait, sans témoins, que l’inspecteur Armand Gamache va devoir résoudre avec son flegme légendaire. Et au-delà des apparences glaciales, l’histoire de Cécilia de Poitiers, mère tortionnaire, épouse castratrice et femme d’affaires sans pitié, s’avérera bien plus complexe que les qu’en-dira-t-on.

Louise Penny entremêle cette nouvelle enquête avec celle du premier volume mais il n’est pas nécessaire de l’avoir lu pour comprendre celui-ci. L’auteure nous démontre une fois de plus son talent pour créer les ambiances et sublimer les détails. Décortiquant chaque personnage, ce qu’il y a dans leurs assiettes et le moindre objet qui les entoure, Louise Penny signe ici un polar très « terrien », proche de l’humain. Nous voilà plus de 450 pages sous la neige, luttant contre la tempête, à boire du vin chaud et à profiter des feux de cheminée…Un véritable conte de Noël au goût de sang…

Sous la glace, de Louise Penny – Editions Actes Sud – Collection Babel Noir. Parution: Septembre 2013. 464p. Prix: 9,70€.

La Double mort de l’horloger, Horvath et Engel pas à leur meilleur
Espressamente Illy : « Food Collection », le snacking italien de luxe
Alice Dubois
Alice a suivi une formation d’historienne et obtenu sa maitrise d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Parallèlement, elle est élève-comédienne au Conservatoire régional d'art dramatique de la ville. Elle renonce à son DESS de Management interculturel et médiation religieuse à l'IEP d'Aix en Provence et monte à Paris en 2004 pour fonder sa propre compagnie. Intermittente du spectacle, elle navigue entre ses activités de comédienne, ses travaux d'écriture personnels et ses chroniques culturelles pour différents webmagazines. Actuellement, elle travaille sur un projet rock-folk avec son compagnon. Elle rejoint la rédaction de TLC en septembre 2012. Elle écrit pour plusieurs rubriques mais essentiellement sur la Littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *