Mangas
[+16] « Nude » : Ou comment devenir une porn star au japon

[+16] « Nude » : Ou comment devenir une porn star au japon

26 juin 2015 | PAR La Rédaction

Dans la collection érotique, les éditions Glénat savent gâter leurs publics. Suite au classique Minimum, c’est Nude un manga de Makoto Ojiro qui fait le show en promettant la lecture d’une histoire vraie : celle de la porn star japonaise Mihiro alias Hiromi Yamase mise à nue.

[rating=3]

Ce manga attire par sa couverture qui à première vue ressemble à celle d’une autobiographie écrite dans les règles de l’art. Hors Nude n’est pas un livre mais un manga, une autobiographie retraçant le parcours de Hiromi Yamase autour de la réalisation de son rêve : devenir une idole du show-biz japonais. Cependant ce chemin tout tracé pour elle va la conduire vers des sentiers où peu de personnes peuvent se vanter d’avoir posé les pieds, mais qui intéresse beaucoup de monde… le monde du X.

Ainsi Hiromi Yamase raconte par le biais du crayon de Makoto Ojiro (l’étoile montante du manga érotique) sa rencontre avec son agent Hidefumi Kannazuki, tout l’aspect psychologique concernant l’ascension de sa carrière dans ce métier très osé. Le lecteur découvre alors comment Hiromi Yamase devient Mihiro, passant du model de photo de nue à l’une des actrices érotiques les plus en vogue du pays du Soleil  levant. Mais également les conséquences pour son entourage, la séparation avec son petit copain Ryota, l’agression de son amie d’enfance imputable à ses activités dans l’industrie du X japonais, les remontrances des contestataires…

Au-delà de ce tableau érigé autour de son ascension et les fracas que cette montée en puissance déclenche autour d’elle, c’est un message sous la forme d’un leitmotiv que Hiromi Yamase cherche avant tout à exposer au lecteur : « c’est mon choix, c’est une voie que j’ai choisie moi-même… ». Un chemin que la jeune femme assume avec véhémence sans aucun remords, dans une autobiographie qui somme toute semble hyper romancée.

Les dessins de Makoto Ojiro sont fabuleux. Les corps en action dans les scènes érotiques vont faire le plaisir des fans de manga érotique. Les expressions des visages, si importants dans ce genre de manga transportent le lecteur, de la tristesse la plus profonde, au désarroi le plus total en passant par les plaisirs les plus interdits. Si l’histoire du manga ne vous intéresse pas, il est impossible de ne pas être emporté par l’esthétique de ces planches. Un grand bravo a Makoto Ojiro !

En résumé, ce manga présente de manière narcissique le parcours d’une jeune femme du monde de la photo de nue au film X. Ceux ou celle que ce monde intrigue trouveront là, un moyen de réaliser une catharsis de leur désir les réprimés, les autres trouveront leurs bonheurs dans les compositions… mais sachez tout de même qu’il n’est pas possible d’arrêter sa lecture une fois entamés les 10 premières pages.

 Furyo

Informations pratiques :

Makoto Ojiro, Nude, Editions Glénat, Collection Erotic, Format : 130 mm x 180 mm, Façonnage : Souple, 396 pages, Nombre de tomes associés : 1 – série terminée au Japon, Paru en janvier 2015, Prix: 10.75 €

Visuel : illustration de couverture

[Interview] Sarah Koné : L’art de transmettre, la liberté d’appendre et d’être
Playlist de la semaine (120)
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *