Fictions
« Tomber » de Eric Genetet, SOS d’un petit garçon solitaire

« Tomber » de Eric Genetet, SOS d’un petit garçon solitaire

03 avril 2016 | PAR Yaël Hirsch

Eric Genetet, auteur de Et n’attendre personne est de retour aux éditions Héloïse d’Ormesson avec un roman intimiste et sobre, Tomber. Parcours terrible d’un enfant abandonné par sa mère, le livre est simplement touchant. Sortie le 14 avril 2016.

[rating=3]

Juste après que sa maman l’a emmené chez le médecin pour diagnostiquer une dyslexie handicapante, le jeune Mariano voit cette dernière disparaître sans explication. Il se retrouve seul avec un père en chagrin d’amour qui a du mal à s’occuper de lui aussi bien pour les repas que pour soigner sa maladie qui l’empêche de réussir à l’école.

Expression brûlante d’une douleur d’enfant insupportable, Tomber n’est jamais impudique ou larmoyant. Un beau texte, qui donne vraiment la parole au garçon abandonné, tout en noue replongeant dans les années 1980 et dans le culte de certaines icônes comme Yannick Noah. Une cultuture pop en filigrane qui joue parfaitement son rôle de décor pour un effet de réel parfaitement maîtrisé.

Eric Genetet, Tomber, Eho, 160 p., 15 euros. Sortie le 14 avril 2016.
visuel : couverture du livre.

Le flamenco ultra désirable d’Aurélien Bory
[Critique] « Fritz Bauer, un héros allemand » dans la caméra de Lars Kraume
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture