Fictions
« Manet, le secret », une biographie romancée du peintre par Sophie Chauveau

« Manet, le secret », une biographie romancée du peintre par Sophie Chauveau

28 décembre 2014 | PAR Yaël Hirsch

Spécialiste du roman biographique (Lippin, Boticelli, Vinci, Diderot, Fragonard…) Sophie Chauveau s’attaque à la bio du discret et néanmoins scandaleux Edouard Manet. Manet, le secret est livre qui  remet les chocs du Bain et d’Olympia dans leur contexte.

[rating=3]

manet le secretFils aimé d’une famille bourgeoise, républicaine et catholique, le jeune Edouard Manet est dissipé et accepte mal les cadres. Pour se détacher du lot, il fait ses armes comme marin ce qui l’emmène très jeune jusqu’au Brésil. Il apprend le plaisir dans ces contrées lointaines et revient assez paré de prestige pour se lancer dans ce qu’il souhaite vraiment : peindre. A peine âgé de 20 ans, il se retrouve père d’un fils porté par son premier amour, une jeune-fille de bonne famille hollandaise mais protestante. Edouard Manet cachera et pourvoira à ce foyer jusqu’à ce qu’il puisse faire rentrer les choses dans l’ordre par un mariage, dix ans plus tard, après la mort de son père. Ni le modèle de l’Olympia, Victorine, ni la si parfaite et malheureuse Berthe Morisot, n’éloigneront le loyal Manet de ses premières amours.

Côté amitiés, il y a Fantin, Baudelaire,Degas, qui soutiennent l’artiste un peu trop avant-garde pour son temps et souvent refusé dans les salons officiels par son refus d’embellir la réalité. Et quand il est accepté, c’est le scandale, comme celui du fameux bain ou Dejeuner sur l’herbe de 1863. La reconnaissance viendra un peu trop tard pour cet homme, qui malgré les efforts de Sophie Chauvau pour éclairer à grands coups de plume impliquée sa psychologie, reste irrémédiablement mystérieux.

Une biographie pleine de sentiments, où l’on suit en filigrane de la vie de Manet une page cruciale de l’histoire de l’art et les avancées de la Troisième république…

« Les impressionnistes remettent ça en 1879. Depuis Noël, ils sont en pleine organisation. Eugène n’est que l’intendant de sa femme, il donne un coup de main à Degas, avec qui il noue des liens particulièrement forts, avec Renoir aussi, et surtout, Pissarro qui, politiquement le convainc d’avantage que Gustave, finalement trop modéré. A l’expo des Intransigeants, il y aura une seconde femme, une amie de Degas, Mary Cassats. Américaine? Oui et impressionniste, c’est possible! » p. 321.

Sophie Chaveau, Manet, le secret, éditions  Télémaque, 400 p., 22 euros. Sortie le 14 novembre 2014.

visuel : couverture du livre

 

[Londres] David Byrne et Fatboy slim font tourner Imelda Marcos à 360 degrés au National Theatre
[Best of 2014] Notre top 10 des meilleurs films étrangers de l’année
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “« Manet, le secret », une biographie romancée du peintre par Sophie Chauveau”

Commentaire(s)

  • Anne

    bravissimo. j’ai lu et relu ce livre de Sophie Chauveau… j’ai eu l’impression de vivre quelques moments avec Manet, dans son contexte de vie : sa famille, sa femme, son fils caché, ses amours, ses ateliers, ses amis, la vie parisienne de l’époque.
    ce livre m’a permis de mieux comprendre ses tableaux. voir un tableau et dire « j’aime » ou « je n’aime pas », n’est pas suffisant. j’ai besoin de comprendre dans quel contexte il a été peint, comment l’artiste a lui aussi vécu ce tableau. voila ce que permet ce livre de Sophie Chauveau.

    mars 9, 2017 at 15 h 07 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture