Fictions
« Les enténébrés » : La Rencontre amoureuse au plus proche des blessures du passé par Sarah Chiche

« Les enténébrés » : La Rencontre amoureuse au plus proche des blessures du passé par Sarah Chiche

26 décembre 2018 | PAR Yaël Hirsch

La psychanalyste, auteur de deux romans, L’inachevée (Grasset, 2008) et L’emprise (Grasset, 2010), nous revient avec une nouvelle fiction qui ressasse l’histoire avec un petit « h » et celle avec un grand « H ». 

[rating=4]

Parisienne installée avec un homme qu’elle admire et dont elle a une fille, Sarah part pour Vienne afin d’écrire sur l’accueil des réfugiés.  Studieuse et solitaire, elle s’acclimate d’une ville au lourd passé et travaille. Quand elle rencontre Richard, un violoncelliste plus âgé qu’elle, leurs passés entrent en connexion et c’est le coup de foudre. Ils  sont tous deux engagés ailleurs, il n’a plus l’âge, ils résistent, mais les corps réclament et ils commencent une folle histoire d’amour qui fait remonter avive et répare des blessures passées : blessures d’enfants et adolescents violents, mais aussi blessures lié au passé européen pour une petite fille de déportés et un musicien qui porte lui aussi  l’angoisse de la survie. La passion se mêle aux stigmates et se fait macabre, non seulement avec le risque de faire souffrir les proches mais aussi celui de réveiller un passé violent, avec la possibilité salvatrice de l’éclairer et rendre la vie possible… 

Structuré en quatre parties, où le passé est un passage, ce roman tout à fait « mitteleuropéen » dans son scope oscillant entre Vienne et Paris déroule des fils conscients et inconscients avec générosité. Jouant encore avec l’autofiction, en prénommant son héroïne Sarah, l’auteure mêle intime et politique avec méthode et précision. Tous les personnages de ce livre sont sympathique, y compris le puissant compagnon trompé et cette fresque humaine où rien n’est manichéen fait voyager dans l’espace et dans le temps sur les pas d’une passion qui remet des êtres « faits » en quête d’authenticité. Les enténébrés est l’un des roman important de la rentrée de janvier 2019 et figure d’ores et déjà sur la liste du Grand Prix RTL – Lire. 

 

Sarah Chiche, Les enténébrés, Seuil, 368 p., 21 euros. Sortie le 03 janvier 2019.

visuel : couverture du livre. 

« Nos vies formidables » de Fabienne Godet : le commun contre l’addiction
« L’énigme Elsa Weiss », portrait d’une survivante par Michal Ben-Naftali
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *