Fictions

[Critique] Highland Fling de Nancy Mitford chez Christian Bourgois éditeur

[Critique] Highland Fling de Nancy Mitford chez Christian Bourgois éditeur

16 juin 2014 | PAR Audrey Chaix

51hTuwCuMqLDans la Grande-Bretagne de l’entre-deux guerres, les Bright Young People, ces jeunes gens issus de l’aristocratie, hédonistes et décadents, bousculent les conventions et vivent la vie au jour le jour. Albert, Jane, Walter et Sally font partie de cette génération, et se retrouvent coincés pour l’été dans le grand domaine écossais des parents âgés de Sally, en compagnie de représentants de la vieille Angleterre victorienne. Le choc des générations est inévitable – et Nancy Mitford exploite avec une grande intelligence et un humour décapant ce délicieux décalage.

Highland Fling est l’un des premiers romans de Nancy Mitford, publié en 1931, alors que la jeune femme n’avait pas encore trente ans. Écrit une quinzaine d’années avant L’Amour dans un climat froid et À la poursuite de l’amour, les deux romans qui ont établi sa célébrité comme écrivain, cette œuvre de jeunesse préfigure déjà le sens de l’observation caustique de l’auteur, qui jette sur sa propre classe sociale un regard froid et grinçant, pétri d’humour mais aussi extrêmement lucide.

De parties de chasse en dîners mondains, les personnages de Highland Fling mènent une vie d’oisiveté où rien ne semble jamais bien grave, que ce soit le manque d’argent, l’incendie d’un domaine ancestral, l’action politique à la chambre des Lords… Nancy Mitford décrit un monde qu’elle connaît extrêmement bien, et c’est avec une grande finesse qu’elle donne à voir l’hypocrisie des uns, l’insouciance des autres, sans jamais se départir d’un sens de l’humour alors qu’elle dépeint une galerie de personnages drôles malgré eux. Car ce n’est que parce qu’il se prend au sérieux que le général atrabilaire fait sourire, que parce qu’ils sont profondément naïfs que les jeunes gens prêtent à rire…

Photographie d’une classe sociale pendant une période trouble, étude ethnologique de ses pairs, et surtout comédie de mœurs satirique et caustique, Highland Fling porte en lui les germes de la carrière littéraire de Nancy Mitford, et se lit avec délectation, comme l’on savoure un English tea with scones. Delicious.

Highland Fling de Nancy Mitford. Christian Bourgois éditeur. Traduit de l’anglais par Charlotte Motley. Parution : 5 juin 2014.240 p. 18€.

Photo : couverture du roman

[Banc d’essai] Les soins ciblés anti-imperfections
Luna Park, le monde sous surveillance de Georges Aperghis
Audrey Chaix
Professionnelle de la communication, Audrey a fait des études d'anglais et de communication à la Sorbonne et au CELSA avant de partir vivre à Lille. Passionnée par le spectacle vivant, en particulier le théâtre, mais aussi la danse ou l'opéra, elle écume les salles de spectacle de part et d'autre de la frontière franco-belgo-britannique. @audreyvchaixphoto : maxime dufour photographies.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *