Essais

Quelle spiritualité pour le 21ème siècle : Méditer, prier et dialoguer, par William Clapier

Quelle spiritualité pour le 21ème siècle : Méditer, prier et dialoguer, par William Clapier

10 juin 2018 | PAR Jean-Marie Chamouard

A partir de son expérience personnelle l’auteur décrit le long cheminement vers l’éveil spirituel et l’enracinement de la foi. Ce parcours doit promouvoir le dialogue et l’amour altruiste.

[rating=4]

Après une définition de la spiritualité et de la religion, le livre débute par un constat : la crise globale du monde actuel rend impératif le développement de la « vie intérieure ». Cet éveil de la conscience paraît nécessaire pour une ouverture aux autres, un altruisme véritable et une éthique de la responsabilité. Le parcours personnel de l’auteur est abordé avec la découverte des religions orientales et en particulier du bouddhisme, puis sa conversion à la foi chrétienne. Il rentre alors au Carmel où il fera de longues études et il y restera 23 ans avant de retourner à la vie laïque. Il travaille actuellement comme éducateur en milieu scolaire .Pour l’auteur, la spiritualité passe par la méditation et la prière. Il rapproche donc les doctrines bouddhiste et chrétienne. Le silence du dedans et la méditation permettent de déchirer le voile des illusions et de l’ignorance puis d’atteindre son moi authentique débarrassé des préoccupations de l’égo égoïste. L’éveil à ce moi intérieur permet d’accueillir la présence divine en soi qui permet à son tour de vivre pleinement et sans contraintes l’amour altruiste. Ce déploiement d’une expérience spirituelle est un exercice difficile qui nécessite l’aide d’un accompagnant, d’un maitre. Malgré les défauts des institutions religieuses l’auteur pense qu’il faut s’appuyer sur une tradition religieuse et sur sa richesse culturelle et spirituelle .L’auteur décrit les phases successives du long chemin vers l’éveil spirituel et aborde les nombreux obstacles qui peuvent l’entraver : le manque de motivation et de persévérance, la lassitude, la dispersion et la résistance du moi égoïste. Le recentrage sur le moment présent, l’indispensable détachement et l’abandon confiant sont les étapes de la maturation de la spiritualité .L’étape ultime est contemplative: la foi est nue, vidée des représentations antérieures et permet la naissance d’un homme nouveau.

Ce livre a été écrit lorsque l’auteur traversait une longue période d’épreuves physiques après un grave accident. Il est très dense, nécessitant lors de la lecture une attention soutenue. C’est un essai sur la foi et sur une expérience mystique exceptionnelle qui pourrait apparaître difficile à appréhender. L’auteur reconnait d’ailleurs le caractère en partie incommunicable de l’éveil spirituel. Le rapprochement entre le bouddhisme et le christianisme est le point le plus original du livre. Les deux religions habitent l’auteur. Il nourrit sa pratique de la méditation de sa foi chrétienne. Il aborde les dogmes chrétiens et les textes évangélique avec un esprit ouvert et philosophique. William Clapier décrit une conception de la foi, relativement œcuménique et universelle. « La vérité spirituelle est « polyphonique et symphonique » Cette phrase annonce la fin du livre consacrée au dialogue et à l’écoute d’autrui, qui sont nécessaires à la spiritualité du 21eme siècle. Le dialogue inter-religieux est ensuite brièvement abordé Méditer et prier voilà le chemin que propose l’auteur pour aider l’humanité à relever les défis du 21ème siècle.

William Clapier, Quelle spiritualité pour le XXI ème siècle, Presses de la renaissance, 257 pages, 18,9 Euros, sortie en Avril 2018
visuel : couverture du livre

L’Avare de Molière souverainement renouvelé par Ludovic Lagarde à l’Odéon
Vianney impressionne Bercy seul sur scène
Jean-Marie Chamouard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *