Essais
Le foot mérite mieux que cela : le plaidoyer de Frédéric Thiriez

Le foot mérite mieux que cela : le plaidoyer de Frédéric Thiriez

28 septembre 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation, président de la Ligue professionnelle de football depuis 2002, bénévole depuis plus de vingt ans dans le foot, énarque et sportif accompli, Frédéric Thiriez publie un tour d’horizon sur le football actuel.

[rating=3]

Frédéric Thiriez, Le foot mérite mieux que celaTOUT LE MONDE VEUT FAIRE LE PROCES DU FOOTBALL
Salaires des joueurs, violence, racisme, dopage, matchs truqués, comportements peu honorables, foot business, calendriers infernaux, trop d’argent public, etc. La liste des griefs est longue, elle pourrait sans peine être démultipliée. Pourtant, pour l’auteur, le football n’est pas une marchandise ni connivence avec le monde politique. Frédéric Thiriez a choisi de traiter tour à tour tous ces sujets que l’on peut considérer comme des marronniers, tant ils reviennent régulièrement dans l’actualité.

LE FOOTBALL ET LES SUJETS QUI FÂCHENT
Parmi les sujets qui fâchent, il y a le rôle du Qatar. Mais pour Fréderic Thiriez l’omniprésence du Qatar dans le football hexagonal est à la fois normale et souhaitable, alors que c’est un pays où la condition féminine pose problème…

Les agents de joueurs constituent un autre problème épineux, la difficulté étant qu’il n’existe pas suffisamment de transparence et que certains agents de joueurs sont aussi des agents d’entraineurs. Dans certains clubs, certains agents de joueurs sont interdits et d’autres ont le monopole. Le fait que le sélectionneur de l’équipe de France ait le même agent que les joueurs sélectionnés pose certaines questions d’ordre éthique.

Avec son ouvrage illustré par Piem, Frédéric Thiriez propose une enquête complète et agréable à lire. Le débat mérite d’être posé, car le football est un sport universellement pratiqué. Tout ce qui favorise les échanges mérite d’être encouragé. Depuis la dernière coupe du monde, il existe un malaise vis-à-vis des Bleus qui n’est pas résorbé.

La récente victoire des basketteurs au dernier championnat d’Europe, durant lequel on put voir des joueurs chanter la Marseillaise et brandir le drapeau tricolore, tend à étayer la thèse du malaise notamment au sein de la vitrine du football français, i.e. l’équipe de France. Dans le milieu du football, qu’ils perdent ou qu’ils gagnent, les joueurs ne semblent pas atteints.

Les droits d’auteur de cet ouvrage seront reversés aux Restaurants du Cœur.

Frédéric Thiriez, Le foot mérite mieux que cela, éditions du Cherche-Midi, septembre 2013, 366 p., 17 euros.

visuel : couverture du livre.

Nina veut un animal de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon
La revue de web de la semaine du 29 septembre
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *