Essais
Jacqueline Christien et Yohann Le Tallec, Leonidas. Histoire et mémoire d’un sacrifice

Jacqueline Christien et Yohann Le Tallec, Leonidas. Histoire et mémoire d’un sacrifice

06 octobre 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Les éditions Ellipses publient Léonidas. Histoire et mémoire d’un sacrifice. L’ouvrage a été rédigé par Jacqueline Christien et Yohann Le Tallec. Alors que la première a précédemment été maître de conférences à l’Université Paris X , spécialiste de l’histoire de la Sparte antique, docteur en histoire ancienne et membre du laboratoire ANHIMA (anthropologie et histoire des mondes anciens), le second est en charge des projets européens de numérisation à la Bibliothèque nationale.

leonidas livreLE SACRIFICE DE LEONIDAS
Août 480 avant Jésus Christ, aux Thermopyles, 4 000 soldats grecs placés sous commandement spartiate attendent l’arrivée imminente de l’armée d’invasion perse. Le contrôle de ce passage commande la défense de la Grèce centrale et de la Grèce du sud. Pendant deux jours, l’infanterie grecque met en échec l’armée du roi de perse Xerxès. Au matin du troisième jour, menacé d’encerclement, Léonidas décide de renvoyer les contingents alliés. Entourés de sa seule garde, le corps d’élite des trois cents (et de 700 Thespiens), le roi de sparte entend livrer un combat désespéré.

L’EDIFICATION D’UN MYTHE
De façon érudite, ce livre retrace la genèse et le déroulement de cette bataille. Il interroge toutes les sources et plus particulièrement la façon dont le sacrifice de ces hommes pour la gloire de Sparte et la liberté de la Grèce accéda très vite au rang de mythe. De la Rome des césars aux royaumes européens de la Renaissance, de l’âge des nations à celui des totalitarismes, l’image de leur mort héroïque ne cessa de hanter l’imaginaire des sociétés occidentales. Utilisant le verbe et l’image du roman à la peinture et de la poésie au cinéma, cet ouvrage s’attache à comprendre les permanences d’un mythe né il y a quelques 2500 ans.

Pourquoi cette représentation du don de soi et d’une certaine éthique de la guerre, après avoir participé à la naissance de la nation américaine, est-elle encore présente dans l’Amérique de l’après 11 septembre ?

LA CREATION DE L’OCCIDENT ET DE L’ORIENT
La mort de Léonidas contribua à inventer l’idée de la division entre l’orient d’une part et celle de l’occident d’autre part. Pour les auteurs, le mythe de Léonidas tendit à aider les Grecs à se sublimer pour se libérer du joug turc. Ce livre est une façon moderne d’écrire l’histoire. Le mythe y est étudié dans ses variations modernes, comme le cinéma ou la littérature. Ce livre mélange la culture populaire et la culture savante. Peut-être un peu trop ?

Jacqueline Christien et Yohann Le Tallec, Leonidas. Histoire et mémoire d’un sacrifice, Ellipses, juin 2013, 400 p. , 24,50 euros.

Go dance : le jeu de danse nomade vu par Sega
Christian Gerondeau : La poule aux œufs d’or, La renaissance de Polytytechnique
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *