Essais
Gilles Gaetner dénonce « La République des Imposteurs »

Gilles Gaetner dénonce « La République des Imposteurs »

10 juillet 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Ancien journaliste à l’Express et à Valeurs actuelles, Gilles Gaetner publie la République des imposteurs.

[rating=3]

La Republique des Imposteurs
UNE REPUBLIQUE EXEMPLAIRE
François Hollande avait promis une république exemplaire.
Et que voit-on ?
Un ministre du budget qui ment durant de long mois avant d’avouer avoir détenu 600000 euros en suisse, pendant 20 ans (Cahuzac Jérôme).
Un conseiller politique pris en flagrant délit de conflits d’intérêts (Aquilino Morelle).
Un trésorier de campagne disposant de comptes offshore dans des paradis fiscaux.
Et puis des élus socialistes surpris la main dans le sac pour corruption, détournement de fonds publics, prise illégale d’intérêts, voire association de malfaiteur, Jean- Pierre Kucheida, Gérard Dalongeville, Sylvie Andrieux, Jean- Paul Huchon.

LE PRESIDENT NORMAL
Pendant ce temps là, qu’a vu d’anormal le président normal ?
Rien du tout.
Et tandis que le PS fait jeu égal avec la droite dans la course à la corruption, l’opinion s’exaspère et le fait savoir.
Et quant au super procureur chargé de la lutte contre la très grande fraude fiscale, quelle est son efficacité.
Après avoir lu cet ouvrage, on peut se demander s’il y a en France une volonté d’éradiquer la corruption et de moraliser la vie politique.
L’auteur dédie son ouvrage à la pièce de William Shakespeare Timon d’Athènes.
Cette pièce avait été écrite à l’époque de Jacques 1er le Stuart (ou Jacques VI d’écosse) qui avait succédé à la reine Elisabeth 1 er (Tudor), et Shakespeare a voulu ainsi critiquer « l’esprit de cour » qui existait.
Cet esprit de cour est encore présent aujourd’hui, et c’est bien une dérive politique démagogique qui doit être signalée.
Car comme Timon qui porte en lui les plaies pestilentielles qui détruiront l’Athènes de Solon et de Socrate en soumettant la population à une culture irrationnelle.
Nos élites doivent changer.
« De l’or ! De l’or jaune, étincelant, précieux …Ce peu d’or suffirait à rendre blanc le noir, beau le laid, juste l’injuste, noble l’infâme, jeune le vieux, vaillant le lâche » Timon d’Athènes (1608) Shakespeare.

Gilles Gaetner, La république des imposteurs, éditions de l’Archipel, juillet 2014, 312 pages, 19,95 euros.

visuel : couverture du livre

[Festival Off] « Un Avare d’après Jean-Pierre et Sylvie » : parodie foutraque et clownesque
[Tout le Style] Viva Brazil
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture