Livres

Caryl Férey, Sophie Couronne, D’amour et dope fraîche.

Caryl Férey, Sophie Couronne, D’amour et dope fraîche.

07 février 2013 | PAR Le Barbu

Pour cette aventure du Poulpe, Caryl Férey, connu pour ses célèbres polars, « zulu », « utu », et « mapuche » sorti en 2012, invite sa complice Sophie Couronne, traductrice des textes de Lou Reed (Traverser le Feu, 2008) et ingénieur du son, avec qui il a déjà écrit des fictions radiophoniques pour France Culture. Ensemble ils ont aussi écrit « Fond de cale / La décalcomanie » sorti en 2010 qui inaugure la collection l’invitation au noir. Paru aux éditions La Baleine, collection Le Poulpe en mars 2009, « D’amour et dope fraîche » de Caryl Férey et Sophie Couronne nous revient aux éditions Folio en ce début d’année 2013.

Gabriel Lecouvreur, aussi appelé « Le Poulpe » est pour quinze jours en thalasso, du côté de Font-Romeu pour soigner une vilaine sciatique et se calmer les nerfs. A quelques kilomètres s’entraînent les athlètes qui iront bientôt défendre les couleurs de la France aux Jeux olympiques. Lors d’une balade en montagne, Gabriel assiste à une scène hallucinante : un grand gaillard aussi noir que nu dévale à fond un sentier pentu pour finir sa course folle dans un ravin… À Paris, Cheryl, retrouvée à moitié nue sur un trottoir après avoir été droguée et sans doute violée,  enquête sur la disparition de sa stagiaire.

 

On retrouve donc le Poulpe et sa copine Chéryl. Le Poulpe, c’est Caryl Férey, tandis que Chéryl, c’est Sophie Couronne.  Chacun de leur côté, ils mènent leurs enquêtes respectives. Par curiosité et une furieuse envie d’échapper à son centre de thalasso pour Gabriel ; par esprit de vengeance pour Chéryl. Comme de bien entendu, les deux intrigues finiront par ne faire qu’une.

On sent dans cet ouvrage que les deux auteurs se sont éclatés, régalés, qu’ils ont pris du plaisir à partager ce moment littéraire et complètement fou. Dans cette enquête sur fond de drogue la folie est à tous les étages.

Mené à un train d’enfer, le rythme s’accélère au fil des pages, pour devenir totalement débridé, barjot, cinglé, absurde, hallucinant et tellement drôle. Un polar bien léché, efficace, au suspense bien construit, et qui réserve son lot de surprises.

Les personnages sont attachants. Les jeux de mots fusent sur fond de critique légère et ironique de notre société.

« On parlait […] du retard de l’Afrique – au point où on en était, autant dynamiter le canal de Suez et laisser le continent partir tout seul à la dérive: allez, salut les gars! »

 

Bref, un vrai régal, à lire et à conseiller. Notre seul regret : le livre est trop court…

 

D’amour et dope fraîche

Une enquête de Gabriel Lecouvreur, dit le Poulpe.

Folio policier N°681
176 pages – 5,95 €
Parution le 17-01-2013

Discours de la servitude volontaire au Théâtre du Nord
Hans was Heiri : Le monde à l’envers de Zimmermann et de Perrot au Théâtre de la Ville
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *