BD
Rorbuer, une mystique nordique

Rorbuer, une mystique nordique

04 juillet 2020 | PAR Laetitia Larralde

Les éditions Super Loto nous proposent de découvrir le travail d’Aurélie Wilmet, jeune autrice belge qui joue avec les codes de la bande dessinée.

Dans un village au bord de la mer au nord de l’Europe, un marin tombe à l’eau et se noie. Son âme va se raccrocher à un poisson, en attendant la grande cérémonie de pêche annuelle et les rites lui permettant d’atteindre sa destination finale, le Takeland.

Aurélie Wilmet s’inspire de la mythologie nordique et des contes populaires pour nous livrer un récit en quatre étapes. Entièrement muet, le récit n’est ponctué que par les titres des chapitres, assortis d’un lexique. Quatre mots, quatre personnages, ce sont les seules pistes que le lecteur a pour construire son récit. Car l’interprétation personnelle a ici la part belle, le livre servant de support à l’imagination de chacun. On imagine les rites, les transes, la vie quotidienne face à une nature brute, mais Rorbuer conserve malgré tout une grande part de mystère.

Le dessin mêle les techniques, entre crayons de couleurs et marqueurs, fonctionne lui aussi par ellipses. Travaillant sur les masses et les aplats de couleur, Aurélie Wilmet ajoute quelques rares détails, souvent absorbés par la masse colorée. Une couleur forte, parfois fluo, qui rappelle le miracle des aurores boréales. L’absence d’espace entre les cases renforce encore l’impression qu’il n’y a aucun répit dans la lutte de chacun. La nature, les hommes et les animaux sont rudes et communient dans des rites venus du fond des temps.

Rorbuer est une expérience visuelle dense, qui nécessite de s’attarder sur les images pour en capter leur histoire. Un album hybride entre art et bande dessinée.

Rorbuer, d’Aurélie Wilmet
Super Loto Editions, 104 pages, 20€

Visuels : © Super Loto Editions

Jeu, set et match
Soirée éclatante à la Cité des sciences et de l’industrie avec Isaac Delusion
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *