BD
Le scénariste Jean Van Hamme met fin à « Largo Winch »

Le scénariste Jean Van Hamme met fin à « Largo Winch »

22 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Mésentente avec le dessinateur Philippe Francq et manque de plaisir ont poussé Jean Van Hamme, scénariste vedette de 76 ans, à arrêter la bande dessinée franco-belge Largo Winch

Après XIII et Thorgal, Jean Van Hamme, scénariste belge âgé de 76 ans, a décidé d’arrêter d’écrire les aventures du célèbre milliardaire en jean, rapporte Le Parisien. Largo Winch, best-seller de la bande dessinée, prendra ainsi fin au bout de vingt albums. Dans une interview accordée au mensuel spécialisé Casemate, Jean Van Hamme explique son choix dans le numéro à paraître vendredi : « Je n’éprouve plus autant de plaisir à travailler sur Largo. Donc le vingtième titre qui sortira en fin d’année ou au début de l’année prochaine (…) sera mon dernier ». Créée en 1990 et adaptée de romans écrits, la bande dessinée, thriller sur fond de haute-finance et de jolies filles qui fête ses 25 ans cette année, ne dépassera donc pas le 20ème tome.

La cause de cet arrêt brutal ? Une mésentente avec le dessinateur de la bande dessinée, Philippe Francq. « En fait, je n’avais pas prévu d’arrêter si tôt. Et puis sont survenus de petits problèmes. Disons que les atomes crochus entre Philippe Francq et moi se sont décrochés », précise le scénariste belge. « J’ai du mal à continuer à m’entendre avec les personnes qui se prennent un peu la grosse tête ». « Cette collaboration ne l’amuse plus » dit-il encore, précisant que Philippe Francq va toutefois continuer de travailler de son côté. « Je crois que son idée est de demander un scénario, un synopsis à des romanciers qu’il aime et d’en faire l’adaptation. »

Eviter l’album de trop

Selon Jean Van Hamme, les albums de la série Largo Winch ont été vendus à 12 millions d’exemplaires. « Largo fut certainement le plus agréable de mes personnages à manipuler », confie le scénariste et romancier. « Je préfère finir en beauté, sur un bel album, m’éviter l’album de trop et passer à autre chose qui me mobilise, le théâtre ». Succès d’édition, Largo Winch a aussi rencontré son public sur grand écran. La bande dessinée a en effet fait l’objet de deux longs-métrages réalisés par Jérôme Salle en 2008 et 2011, avec l’acteur Tomer Sisley dans la peau du magnat de la finance.

Visuels : © Wikipédia / DUPUIS

[Avignon Off] « La mémoire des serpillères » Matei Visniec face à l’écran du monde
« Charlie Hebdo », première « entreprise solidaire de presse »
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *