BD
La fluidité des hommes et des idées

La fluidité des hommes et des idées

15 avril 2021 | PAR Laetitia Larralde

Fluide est le nouveau projet atypique de Thomas Cadène et Joseph Safieddine que l’on peut retrouver en série, en BD et sur Instagram. Un joyeux mélange de genres sur fond de relations amoureuses.

Vous souvenez-vous de ce moment où, après avoir vu Inception de Christopher Nolan, vous étiez sûrs d’avoir démêlé tous les fils de ce films à strates, pour vous rendre compte juste après de l’impossibilité de l’expliquer clairement? Accrochez-vous, le projet Fluide de Thomas Cadène et Joseph Safieddine est du même acabit. Les deux auteurs ont imaginé pendant le confinement un projet protéiforme à plusieurs points d’entrée.

Un questionnement commun

Quel que soit le support, le thème central est le même pour tous : les relations amoureuses contemporaines. L’amour, le sexe, le genre, les pratiques, le couple… De nombreuses facettes du sujet sont abordées ici, de façon plus ou moins approfondie, avec un point de vue globalement masculin. Et ce n’est pas la première fois que Thomas Cadène et Joseph Safieddine réfléchissent sur ce thème. Ils ont en effet travaillé sur le feuilleton BD sur Instagram Eté pour Arte, où Abel et Olivia décidaient d’explorer les relations hors de leur couple le temps d’un été, et dans Les autres gens Thomas Cadène commençait déjà à penser les relations humaines.

Ce point de vue masculin est original. Les interrogations sur le couple sont souvent réservées aux femmes, et voir des hommes avec les mêmes doutes, les mêmes tâtonnements est rafraichissant. Si la place du sexe est bien plus importante, cette fragilité masculine ainsi exposée rejoint la féminine si souvent analysée dans le constat rassurant que personne ne sait mieux qu’un autre comment les relations amoureuses fonctionnent.

Une websérie, des bandes dessinées

Chacune des strates du projet Fluide repose donc sur deux personnages masculins, qu’ils soient réels, des personnages de série ou de bande dessinée. Joseph et Thomas créent Waël et Léo, qui créent Sasha et Hector, qui créent William, personnage fusionnant tous les autres et présent sur Instagram. Si tous dessinent de la bande dessinée, il est amusant de constater que ce n’est pas le cas de Joseph Safieddine et Thomas Cadène, ici uniquement scénaristes et ayant fait appel au talentueux Benjamin Adam pour mettre en images le projet. Celui-ci a donc dessiné la bande dessinée, qui est celle de Waël et Léo, ainsi que tout ce que Sasha, Hector ou William ont pu produire. De même que pour la websérie, ils ont collaboré avec Sarah Santamaria-Mertens pour la réalisation.

La fluidité n’est donc pas uniquement une question de fond, elle est aussi présente dans la forme du projet. On sort du format classique de chacun des supports en utilisant les outils contemporains. La série est très courte et visible en ligne, la BD fait des incursions sur Instagram, les personnages créent des projets de fiction qui prennent vie… Les frontières se brouillent dans la réalité du projet comme dans la vie des personnages avec une facilité et une sorte d’évidence naturelle.

Même si saisir la totalité de cette nébuleuse à plusieurs têtes, mains et mediums qu’est Fluide ne se fait pas du premier coup, le projet est amusant et stimulant. Chacun des personnages et auteurs cherchent de nouvelles façons de vivre, créer et aimer, chacun arrivant à des propositions différentes, mais avec une même conclusion : chacun fixe les limites de ses envies et de son imagination.

L’album Fluide, de Thomas Cadène, Joseph Safieddine et Benjamin Adam
100 pages, 19,99€ – Arte Editions – Dargaud

La websérie Fluide sur arte.tv, 10 épisodes de Thomas Cadène et Joseph Safieddine, réalisé par Sarah Santamaria-Mertens, avec Simon Thomas, Matthias Jacquin, Manon Kneusé et Pauline Clément de la Comédie-Française

Visuel : couverture de l’album – Dargaud / Arte Editions

« Good Boy, histoire d’un solo », Marie-Hélène Rebois raconte ce que le Sida a fait à la danse
agenda des vernissages du 15 avril
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture