BD
Festival BD d’Angoulême : la sélection pour le Fauve d’or

Festival BD d’Angoulême : la sélection pour le Fauve d’or

04 décembre 2020 | PAR Lalouchi Naoual

Pour la première fois depuis 48 ans, le Festival de la BD d’Angoulême n’aura pas lieu en Janvier. Il est reporté à la fin du mois de juin 2021. Un événement culturel de plus impacté par la crise sanitaire. En revanche, la proclamation des différents prix aura bien lieu durant le week-end du 29 et 30 janvier 2021.

Les prix seront donc décernés le 29 janvier 2020. On découvrira le palmarès du Festival dédié au neuvième art notamment avec le traditionnel prix Fauve d’or. Le Festival international de la Bande Dessinée a posté une vidéo le lundi 17 novembre 2020. Une présentation du projet 2021 de la 48e édition du Festival ainsi que la révélation de ses sélections officielles. 

 ;

En attendant voici une sélection de trois bandes dessinées parmi 75 albums en lice donc 44 en sélection officielle. Une belle idée cadeau pour les fêtes de fin d’années qui approchent. 

Flipette & Vénère 

 

Une belle bande dessinée avec un thème très actuel. Celui des jeunes et d’un avenir incertain. Alors comment envisager sa place dans un contexte aussi complexe?  Flipette c’est Clara et Vénère c’est Axelle. Deux sœurs qui abordent la vie de différentes manières. L’une s’interroge et l’autre empoigne la vie comme elle vient. La scénariste et illustratrice Lucrèce Andreae nous dresse un portrait d’une génération d’aujourd’hui face à un avenir incertain. L’idéalisme, l’espoir et la résignation se mêle.  

À découvrir aux éditions Delcourt, juste ici.

 

 

Aldobrando

 

Luigi Critone et Gipi collaborent et nous livrent un conte médiéval puissant. Une atmosphère enchanteresse qui suit l’évolution d’un héros vers l’âge adulte. Aldobrando c’est un conte loin des stéréotypes du genre. Une belle quête d’accomplissement avec un maître, un mauvais compagnon de voyage et un adversaire. Les personnages sont nuancés et travaillés. Vous l’aurez compris c’est un beau voyage dans un royaume médiéval à découvrir chez Casterman. 

 

 

 

 

Battue

 

C’est une immersion au sein des « Blanchistes », un groupuscule d’influence néo-païenne et réputé proche de l’extrême-droite. Battue nous plonge dans une partie de chasse anxiogène qui fonctionne comme un rite de passage chez les Blanchistes. Le lecteur s’y infiltre au travers du personnage de Camille, une jeune femme qui revient à sa région natale pour la mort de son père. L’atmosphère y est palpable entre traque en pleine nature et armes. Une bande dessinée signée Marine Levéel et Lilian Coquillaud publiée chez 6 Pieds sous terre.

Pour découvrir toutes les bandes dessinées sélectionnées pour le Festival d’Angoulême c’est par ici

Visuel : ©Affiche Festival de la Bande Dessinée 2021

Le Jazzman Keith Jarrett propose un dernier album live
Prix littéraires : Irène Frain décroche l’Interallié 2020
Lalouchi Naoual

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture