Concours

Gagnez 3×2 places pour le concert n°5 du Festival de Saintes

Gagnez 3×2 places pour le concert n°5 du Festival de Saintes

03 juin 2019 | PAR La Rédaction

Avec Toute La Culture, gagnez 3×2 places pour le concert n°5 du Festival de Saintes le samedi 13 juillet pour 22h à l’Abbaye aux Dames.

Festival de Saintes du 12 au 20 juillet 2019

Que vous soyez un mélomane averti ou un néophyte, et si cela n’est déjà fait, vous viendrez un jour à Saintes. Et venir à Saintes, c’est entrer en musique avec des chefs-d’œuvre universels tels que la musique symphonique de Mozart, Haydn, Dvo àk et Brahms, les motets de Bach, la Jeune fille et la Mort de Schubert et bien d’autres. Mais c’est aussi s’ouvrir à la création. Le festival a toujours eu à cœur de rechercher et produire des œuvres rares ou inconnues. Certes, Philippe Hersant nous gratifiera d’un nouvel opus, mais il y a tant et tant à chercher dans cinq siècles de musique dite savante. J’en prendrai pour exemples le concert de l’Achéron qui improvisera sur des pièces célèbres en leur temps, le seul livre de madrigaux de Kapsberger, les constructions inouïes de Graindelavoix et de Solazzo Ensemble (qui va bouleverser votre écoute de la musique médiévale) et enfin, ou plutôt en concert d’ouverture, Hervé Niquet dirigeant à 360°, public au centre, des merveilles d’Orazio Benevolo, après en avoir réalisé un enregistrement qui a stupéfié public et critique. Tous les chemins mènent à l’abbaye, routes connues et balisées ou chemins de traverse, à vous de choisir.

Stephan Maciejewski, directeur artistique

Concert n°5 : Samedi 13 juillet / 22h / Abbaye aux Dames

Mendelssohn-Bartholdy, Brahms, Liszt, Strauss

Mélodies et lieder

Kelly God, soprano

Anne Le Bozec, piano

Vous l’avez découverte lors du concert de clôture du festival 2018 : Kelly God est de retour à Saintes après avoir abordé il y a quelques mois le rôle d’Isolde, Himalaya des sopranos dramatiques. Avec la formidable Anne Le Bozec, elle investira ces drames miniatures signés Strauss et bien d’autres.

Histoire du beau selon Jerry Schatzberg
Nuits Sonores : un final Rolling Saône
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *