Cinema
Une pointure du cinéma américain disparaît, Richard Sarafian nous quitte…

Une pointure du cinéma américain disparaît, Richard Sarafian nous quitte…

24 septembre 2013 | PAR Mélanie Taverny

Le cinéaste américain Richard Sarafian est mort le 18 septembre 2013 à Santa Monica en tentant de combattre une pneumonie à l’âge de 83 ans. Figure du Nouvel Hollywood désirant rajeunir le cinéma américain dans les années 1960 en réalisant des films au plus proche de son époque, Sarafian s’est éteint, mais pas son œuvre.

sarafian point limit zeroC’est sous l’aile du réalisateur Robert Altman que Richard Sarafian se fait connaître. Enchainant des multiples productions et des épisodes de séries, il réussit à percer le grand écran avec le film The Vanishing Point (Point limite zéro), tourné en 1971. Distribué par la 20th Century Fox et avec un scénario signé par l’écrivain cubain Guilermo Cabrera Infante, ce chef-d’œuvre lance Sarafian et ancre son travail dans le cinéma moderne. Dans la lancée du succès, le western Man in the Wilderness (Le Convoi sauvage) adapté d’un scénario de Jack De Witt connaît aussi un beau succès. Avec ces deux œuvres, Sarafian est devenu un symbole dans le cinéma Hollywoodien. Son dernier opus « Solar crisis » (1990), regardait vers le Japon avec un film de genre qui connut un succès moindre.

Visuel : (c) affiche de point limit zero

Le monde imaginaire de Martin de Corinne Boutry et Loren Bes
« L’Amour Naissant » : un nouveau clip pour Sébastien Tellier
Mélanie Taverny

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *