Séries
Luther, un nouveau remake signé TF1

Luther, un nouveau remake signé TF1

25 mai 2021 | PAR Ilan Lévy

Après le succès incroyable de la série originale HPI, et après le remake Un homme d’honneur (lire notre article), TF1 propose en ce moment un autre remake remarquable : Luther.

Luther, un personnage hors des clous

John Luter est policier à Londres. Réputé tant pour son efficacité, son intégrité et ses méthodes peu conventionnelles, il parvient à arracher à un tueur en série l’endroit où il cache sa dernière victime. Il sauve ainsi la vie d’un enfant en « sacrifiant » celle d’un monstre.
Théo Luter, son petit frère français fait exactement la même chose et, tout comme son illustre ainé, se retrouve en maison de repos pour dépression et mis sur la touche par la police.

Un retour fracassant

Luther, le français et l’anglais, ont la particularité d’être d’excellents enquêteurs et d’user de psychologie afin de comprendre les criminels et les appréhender rapidement.
Luther n’hésite jamais à torturer psychologiquement ses suspects, ce qui lui vaut de très nombreux ennuis avec sa hiérarchie.
Les deux Luthers sont mariés avec la belle Zoé, qui a refait sa vie, mais garde toujours Luther pas trop loin d’elle.
A Paris, dans la série française, un dangereux criminel, passé par l’armée, tue des policiers pour venger son père.
Luther parvient rapidement à l’identifier sans pour autant l’arrêter. Alors qu’il commet un carnage, l’épisode 1 s’arrête.
La série use souvent de ce procédé de faire courir une intrigue sur deux épisodes.

La mystérieuse Alice Morgan

Dans cette série très noire, pavée de nombreux meurtres horribles, le personnage d’Alice Morgan intrigue du début à la fin.
Alice Morgan est l’unique témoin du meurtre terrible de ses deux parents, de riches bourgeois sans histoire, ainsi que de leur chien.
Arrivé sur la scène du crime, Luther se rend rapidement compte que beaucoup de détails paraissent impossible. C’est là, un de ses spécialités, l’étude des scènes de crimes.
Pourquoi Alice est si peu bouleversée ?
Pourquoi le chien de la famille n’a pas aboyé alors qu’il a été tué en dernier ?
Luther conclut rapidement sans le prouver qu’Alice est coupable. Pourtant, entre eux deux, se crée une relation particulière, spécifique, intrigante qui sera le fil rouge de la série anglaise.
Il reste à suivre le rôle d’Alice dans la version française

La loi des remakes

Avec succès et sans prendre beaucoup de risques, TF1 a pris l’habitude de créer ses propres versions de séries à succès étrangères ; Gloria, Grand Hôtel, Un homme d’honneur. Alors qu’elles sont disponibles facilement sur de nombreuses plateformes, le spectateur français semble aimer ce transfert dans nos beaux paysages de France de séries étrangères. Ces réussites permettent sans doute de faire travailler des nombreux et talentueux acteurs français, ici, Thierry Fremont, Nadia Farès, Sagamore Stvenin, Barbara Cabrita, qui s’en sortent très bien, mais n’apportent pas tellement de nouveautés sur le plan de la créativité et de l’audace artistique. Le contre-exemple actuel est la série HPI, plutôt inventive et drôle, qui rencontre un franc succès d’audience, sans passer par la case remake.

L’OVNI Luther ?

En ce qui concerne Luther, il sera difficile à la série française d’atteindre la noirceur de la série originale, tout en parvenant à remplacer le charismatique acteur Idris Elba.
Afin de ne pas prendre aucun risque, le premier épisode français suit dans les moindres détails la série anglaise. La BBC qui a produit la version anglaise, produit également la version française.
Le public dira de lui-même s’il préfère l’originale à la copie

Luther TF1, A partir du jeudi 27 mai, Saison 1, 6 épisodes
visuel: affiche de la série

Chasse aux sorcières, patriarcat et capitalisme
Les divas du monde arabe brillent à Paris
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture