Séries
« Hippocrate », Saison 2 : des Urgences prémonitrices

« Hippocrate », Saison 2 : des Urgences prémonitrices

10 avril 2021 | PAR Yaël Hirsch

La saison 2 de la série inspirée par le film de Thomas Lilti, Hippocrate, est enfin accessible depuis le 5 avril 2021  sur Canal +. Huit épisodes d’une heure où l’on retrouve, sous tension encore plus grande, les internes qui nous ont fait vibrer, mais déplacés aux urgences. La série perd en intrigue ce qu’elle gagne  en adrénaline, tout en adoptant un cadre très prémonitoire à l’hôpital « dégradé » en temps de COVID19. 

Annoncée en novembre 2018, la saison 2 de Hippocrate est enfin en ligne et c’est une grossesse et pas la covid qui a repoussé le tournage ! Tout commence en trombes, au sens propre, avec une inondation des urgences de l’hôpital Raymond Poincaré de Garches où est sensée se dérouler la série… Et qui déménage du coup en médecine interne pour quelques semaines de sous-staffing et d’une intensité terriblement éprouvante pour les soignants. L’on retrouve les personnages que nous avons aimé en saison 1 : les trois jeunes internes, Alyson (Alice Belaïdi) plus passionnée que jamais, Hugo (Zacharie Chasseriaud) qui doit faire face à sa mère, grand ponte du service (Anne Consigny), et Chloé (Louise Bourgoin), sacrément secouée par sa maladie. On a le bonheur de les voir évoluer avec un chef de service urgentiste, donc interprété par l’exceptionnel Bouli Lanners et l’on retrouve par une porte dérobée Arben (Karilm Leklou)…

Les urgences inondées de l’hôpital en service dégradé donnent le « la » d’une saison qui se termine alors que  l’hôpital se prépare à faire face aux nuées de malades graves de la covid. Le côté noir est que jusque vers l’épisode 5, la série prend des allures d’Urgences. Une série commence à ressembler à une autre et les  cas graves et les diagnostics à faire se succèdent sans autre souci de variations rythmes. Ce n’est que dans la seconde partie que les personnages évoluent, se creusent et nous rattrapent au col pour nous donner envie de savoir ce qu’ils deviennent. Mêlant tragique et considérations sur la période covid, le dernier épisode est trop fourre-tout pour que le mélodrame nous emporte. Un petit manque de souffle donc pour cette saison 2, que le confinement et les vacances porteront néanmoins vers le succès. Et qui rappelle à un moment opportun qu’il serait temps de se remettre à nos fenêtres à 20h pour applaudir. 

Hippocrate, saison 2, de Thomas Lilti avec Louise Bourgoin, Alice Belaïdi, Zacharie Chasseriaud, Karim Leklou … 8X50 minutes, à voir sur mycanal. 

visuel : affiche 

Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient : les Prix de l’édition 2021
Une playlist qui imagine des trucs
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture