Musique

Une playlist qui imagine des trucs

10 avril 2021 | PAR Antoine Couder

 

Cette semaine Aksak Maboul, Perturbator, Soul wax, Hildegard et Patawawa.

Close to paradise — Soul Wax

Imaginez on repart en vacances en vrai ; un endroit paradisiaque, toujours en discothèque à cinq heures du matin. Des filles charmantes et fatiguées parlent un anglais local, délicieux. Un rêve des frères Dewaele aka Soulwax compilant une grosse série de titres du label Foundations en souvenir du bon vieux temps.

Silhouettes — Aksak Maboul – Vanishing Twin Remix

Imaginez les vieux de la vieille du label Crammed qui reviennent de leur voyage chez les aborigènes, imprégnés du rythme lent et de la fameuse cadence entre danse et célébration. Carrément plus ambiant à l’intérieur à la façon d’une fine feuille de métal que l’on s’amuserait à déchirer comme l’on arrache les pétales de fleurs en espérant qu’il aime un peu ou peut-être vraiment beaucoup.

Jour 1 — Hildegard

Imaginez l’intérieur du voyage, dans la boite à danser, la zone critique. On se roule des grosses pelles pour oublier que rien n’existe là où nous en sommes. Le signal est détraqué, le gong part un peu dans tous les sens et rebondit dans les effluves de quelques voix lointaines. Peut-être la déesse Écho.

Keep moving — Jungles  

Imaginez que l’on sorte quand même, dans les couloirs de la fabrique à hospitaliser ou à former des étudiants. Mixé par en dessous, basse qui pulse comme un cœur dont la sourde résonance fait bouger la piste comme dans une piscine à balles, tout à fait juvénile.

Just not with you (Anoraak remix) — Patawawa  

Imaginez que l’on recommence le bon vieux truc soul de la woman revenge, claire et carrée, fière même si le terme est un peu daubé. C’est bien cette excitation qui vibre par ici. Not with you, not with you. Just not with YOU.

« Hippocrate », Saison 2 : des Urgences prémonitrices
Benjamin Fogel, « Le silence selon Manon » : le futur est déjà là
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionné pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique et de la danse . Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (et de Castor Astral, 2021)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture