Séries
2017 sera l’année de l’horreur façon Stephen King

2017 sera l’année de l’horreur façon Stephen King

11 mai 2017 | PAR Sarah Lapied

La chaîne de télé américaine Spike (groupe MTV) a annoncé qu’elle diffuserait le 22 juin 2017 le premier épisode de la série The Mist, adaptée de la nouvelle du même nom de Stephen King, ce qui en fait la troisième adaptation d’une œuvre du romancier prévue en 2017.

Les nouvelles de Stephen King n’en finissent pas de faire recette. The Mist, parue en 1985, ne fait pas exception à la règle. Après une première adaptation au cinéma en 2007 dirigée par Frank Darabont, cette histoire d’une ville envahie par une brume surnaturelle et inquiétante revient sur petit écran, produite par la chaîne Spike. Le teaser de la série a déjà été révélé…

Malgré un nombre déjà important d’adaptations, dont certaines ont connu un succès retentissant (Shining, La Ligne Verte, Les Évadés), le septième art continue de vouloir faire connaître au grand public un auteur tout aussi fascinant que ses œuvres. En 2013 sortait au cinéma la quatrième version de Carrie, qui a entraîné la réédition de l’œuvre originale en français… Les romans et nouvelles de Stephen King, bien qu’appartenant à une littérature plutôt populaire, sont reconnus par leur qualité par de grands auteurs américains tels que Joyce Carol Oates ou Michael Chabon, et sont aujourd’hui considérés comme des classiques.

Cette unanimité explique que deux autres adaptations de King, dont La Tour Sombre de Nikolaj Arcel et Ça d’Andrès Muschietti, qui a marqué les esprits avant même sa sortie par son trailer clownesque, soient d’ores et déjà annoncées pour août et septembre 2017. Le format télévisé de The Mist surfe sur le succès de séries fantastiques comme Stranger Things, carton d’audience sur Netflix. De nombreux autres projets adaptés de Stephen King sont en cours, mais en attendant, les trois sorties de cette année devraient suffire à combler les fans invétérés du maître de l’horreur…

Visuel : affiche

Et si tout commençait par une chanson ?
[Interview] Marco Da Silva Ferreira « Je veux travailler à partir de quelque chose que je ne vois pas habituellement »
Sarah Lapied

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *