Cinema
Sacha Baron Cohen devient Freddie Mercury

Sacha Baron Cohen devient Freddie Mercury

16 octobre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Un biopic devrait voir le jour au sujet de Queen,  l’acteur foutraque Sacha Baron Cohen devrait tenir  le premier rôle, celui du si spectaculaire Freddie Mercury.

Brian May, le guitariste du groupe a déclaré sur son blog : “Le tournage est prévu pour le printemps prochain, avec Sacha Baron Cohen qui jouera Freddie. Le film devrait être prêt pour une sortie début 2014.” La source semble donc fiable mais l’enjeu est de taille.
Freddie Mercury est un monument qui aurait eu 66 ans le 5 septembre 2012.  En 1970, il forme le groupe Queen qui deviendra un des groupes les plus célèbres de la planète; après des débuts difficiles, la formation rencontre son premier succès public en 1974 avec l’album Killer Queen. Cependant, la véritable révélation au public se fera en 1975 avec le tube planétaireBohemian Rhapsody. Les années suivantes, le groupe enchaînera les succès (Somebody To Love en 1976, We Are The Champions en 1977, Don’t Stop Me Now en 1979, ou encore Another One Bites The Dust en 1980) faisant de son leader une icône mondiale.

Au delà du succès musical, la personnalité de Freddie Mercury n’est pas étrangère au succès du groupe. En effet, multipliant les frasques artistiques et novatrices, le chanteur à la moustache sera parfois rattrapé par la censure; par exemple, le clip d’I Want To Break Free, qui voit les membres du groupe déguisés en femmes, sera interdit aux Etats-Unis. Se sachant atteint du SIDA depuis 1987, Mercury annonce son retrait de la scène avec la chanson The Show Must Go On en 1991; la star décède le 24 novembre de la même année, et la chanson devient un tube post mortem. Après sa mort, les membres restant de Queen fondent leMercury Phoenix Trust visant à lever des fonds pour la recherche contre le SIDA.

Le truculent Sacha Baron Cohen devrait se fondre dans le personnage sans trop de difficulté, reste à dépasser l’image et à obtenir ce que le chanteur savait faire de mieux : toucher les âmes.

Visuel : (c) www.librarising.com

 

Les sorties ciné de la semaine du 17 octobre
Des fleurs pour Algernon : Des fleurs au parfum de triste tendresse
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *