Cinema
Les sorties ciné de la semaine du 17 octobre

Les sorties ciné de la semaine du 17 octobre

16 octobre 2012 | PAR Marie Pichereau

Cette semaine on fonce se réfugier dans les salles obscures pour échapper au temps grisonnant. Au programme des comédies, quelques Opéras, des drames et la rediffusion d’un Western. Que du bonheur en perspective.

On débute avec le très attendu, Astérix et Obélix: au service de sa Majesté. Casting à la hauteur de ce quatrième opus: Catherine Deneuve, Gérard Depardieu et Edouard Baer. Le film de Laurent Tirard se situe comme le veut la coutume de la bande dessinée, 50 avant Jésus Christ. César a toujours soif de conquêtes. Il décide d’envahir une île aux limites du monde connu: Brittania, la Bretagne.

 

Bachelorette de Leslye Headland raconte l’histoire de trois amies, qui se retrouvent invitées comme demoiselles d’honneur au mariage d’une ancienne camarade de classe qu’elles ridiculisaient au lycée. Porté à fleur de nerfs par une Kirsten Dunst en bout de course, une comédie bien lourde qu’on vous donne 5 raisons majeures d’éviter.

On finit les comédies avec le « Cinéma de Max Linder ». Dès le 17 octobre vous pourrez retrouver une programmation de quatre de ces films. Trois sont des courts-métrages Pathé des années 1910-1912 et un moyen-métrage intitulé United Artists de la « période américaine » (1920).

Triller maintenant, avec le dernier film de Lee Daniels « Paperboy ». En 1969 à Lately en Floride, Ward Jansen, reporter au Miami Times, revient dans sa ville natale, accompagné de son partenaire d’écriture Yardley Acheman. Venus à la demande de Charlotte, femme énigmatique qui entretient une correspondance avec des détenus… Les interprètes sont Matthew McConaughey, Zac Efron et Nicole Kidman. Un film qui a déjà fait beaucoup jaser. On attend le verdict avec impatience. Voir notre article.

On poursuit avec la sortie de cinq films dramatiques. Le premier La Pirogue prend comme point d’ancrage, un village de pêcheurs dans la grande banlieue de Dakar. Lieu d’où partent de nombreuses pirogues. Au terme d’une traversée souvent meurtrière, elles vont rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol. Moussa Toure a reçu de très bonnes critiques sur son film et le choix de ses acteurs: Souleymane Seye Ndiaye, Laity Fall.

Le second In another Country est une réalisation de Hong Sang-soo. Dans un pays qui n’est pas le sien, une femme qui n’est à la fois ni tout à fait la même ni tout à fait une autre, a rencontré, rencontre et rencontrera au même endroit les mêmes personnes qui lui feront vivre à chaque fois une expérience inédite. Interprétation par Isabelle Huppert et Yu Junsang.

 

César doit mourir est un film poignant sur l’univers carcérale. Paolo Taviani et Vittorio Taviani, nous font découvrir le théâtre de la prison de Rebibbia. La représentation de « Jules César » de Shakespeare s’achève sous un tonnerre d’applaudissements. Les lumières s’éteignent sur les acteurs redevenus des détenus. Ils sont escortés et enfermés dans leur cellule. Interprété avec brio par Cosimo Rega et Salvatoire Striano. Voir notre critique en direct de Berlin où le filma eu l’ours d’or.

 

Elle ne pleure pas, elle chante c’est le dernier drame de Phillipe de Pierpont. Laura a la trentaine, elle habite seule à la périphérie d’une grande ville. Elle apprend que son père est dans le coma, suite à un accident de la route. Elle décide d’aller le voir régulièrement à l’hôpital : l’occasion se présente enfin de régler ses comptes, peut-être même de se venger…

 

On termine avec la re-diffusion de la Horse (1969) le film mythique de Pierre Granier-Deferre avec Jean Gabin et Danièle Ajoret. Auguste Maroilleur, est le propriétaire terrien d’un domaine en Normandie. Il règne en véritable patriarche sur sa ferme. Il y vit avec ses deux filles, ses deux gendres et leurs enfants. Il découvre un jour que son petit-fils Henri se sert d’une des cabanes du domaine pour y cacher la drogue de son trafic…

On change de registre ensuite avec une comédie dramatique : Au Galop. Louis-Do De Lencquesaing nous fait découvrir le personnage de Ada. La femme avait construit sa vie et elle en était contente, en tout cas elle croyait l’être. Elle semblait être heureuse en couple, avec un enfant et prévoyait même de se marier. C’était sans compter une rencontre inattendue : celle de Paul. Marthe Keller, Valentina Cervi. Voir notre critique.

 

Deux films d’animations sortent également sur nos écrans. Puisque nos bambins ont aussi le droit d’aller au cinéma. Le Petit Gruffalo est un film touchant qui relate l’histoire d’un père et de son fils. Il l’avertit de ne pas aller se promener seul dans les bois profonds. Un animal des plus dangereux rôde dans les parages… une créature terrifiante, gigantesque, aux yeux cruels et aux moustaches plus dures que l’acier. Uwe Heidschotter et Johannes Weiland.

Mon tonton ce tatoueur tatoué, de Karla Von Bengston, relate l’histoire de Maj, une petite fille qui vit dans le salon de tatouage de son oncle Sonny. Ils s’entendent parfaitement bien, mais considèrent qu’une petite fille doit grandir dans une vraie famille, avec une maman, un papa, un frère…

 

Pour les invétérés de Roméo et Juliette, on s’empresse de voir l’Opéra de Monica Mason, un Ballet en trois actes. Roméo Montaigu s’introduit dans une fête dans la maison des Capulet et rencontre Juliette Capulet, dont il devient immédiatement amoureux. À la fin de la soirée, les jeunes gens proclament leur amour éternel sur le balcon. Le lac des cygnes de Monica Mason sera aussi en salles des mercredi. Le prince Siegfried rencontre la princesse Odette au bord du lac des cygnes et en tombe éperdument amoureux. Cependant, cette dernière envoûtée par un sorcier prénommé Von Rothboart subit un terrible sort, celui de devenir cygne le jour venu et de n’être femme, qu’une fois la nuit tombée. Les rôles titres sont interprétés par Frederico Bonelli et Lauren Cuthbertson

Un documentaire passionnant de Greg MacGillivray sur les ours polaires fera également sa sortie. Une lutte de la survie dans le grand Arctique.

 

On conclut les sorties ciné de la semaine avec le Western de André de Toth: La Chevauchée des bannis. Il raconte l’affrontement entre les fermiers d’un village du Wyoming, enneigé et coupé du monde et une bande de tueurs pourchassée par les autorités. On redécouvre la magnifique prestation de Robert Ryan et Burl Ives.

VISUELS/ allociné.fr

Infos pratiques

Petit parcours pour la Nocturne des galeries parisiennes le 18 octobre
Sacha Baron Cohen devient Freddie Mercury
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *