Cinema

Rendez-vous Pialat au cinéma le Grand Action

08 septembre 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le Cinéma Club vous invite à vous inscrire d’ores et déjà à sa soirée de rentrée consacrée à Maurice Pialat le  Mardi 21 Septembre 2010, au cinéma Le Grand Action à 20h30. Alain Bergala, ancien rédacteur en chef des Cahiers du Cinéma sera l’hôte  de cette soirée où sera présentée « A NOS AMOURS », (1983) de Maurice Pialat avec Sandrine Bonnaire, Evelyne Ker, Cyril Collard, Dominique Besnehard et Maurice Pialat .

Puisque son père a quitté le foyer avec armes et fracas, la laissant aux prises avec une mère hystérique et un frère aîné protecteur et volontiers violent, Suzanne tente de trouver le bonheur ailleurs, chez les garçons. À quinze ans, la jeune fille passe en effet d’un homme à l’autre avec une facilité déconcertante…

« Pialat n’a pas changé le cinéma dit « français » : il l’a achevé. » La formule de Benoît Jacquot, résume parfaitement la puissance ambivalente de l’immense Maurice Pialat, disparu en 2003. Ses films, sont d’abord des secousses brutales. Ainsi, A nos amours est une gifle lourde et glacée, une caresse brûlante du désespoir, qui fouille les gouffres de l’adolescence, âge compliqué des possibles et des tunnels. C’est aussi un hymne d’amour à Sandrine Bonnaire, actrice débutante de 15 ans dont la personnalité et le talent inné ont subjugué Maurice Pialat dès les premiers essais. Lumineuse, la jeune comédienne irradie littéralement dans ce film chaotique touché par la grâce où le cinéma et la vie n’ont jamais été si étroitement liés. Le public et la critique lui feront un triomphe. À nos amours remportera en 1983 le prix Louis-Delluc et le César du Meilleur Film tandis que la performance de Sandrine Bonnaire lui vaudra le César du meilleur espoir féminin.

Mardi 21 Septembre à 20h30, Cinéma GRAND ACTION, 5, rue des Ecoles, 75005 PARIS / Métros : Cardinal Lemoine / Jussieu,Tarif : 10 euros, Pré inscriptions souhaitées : [email protected]

Infos pratiques

La course des femmes: La Parisienne du 10 au 12 septembre
Three Days in Deauville
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *