Cinema
Mords moi sans hésitation : parodie déjantée et réussie de Twilight

Mords moi sans hésitation : parodie déjantée et réussie de Twilight

18 novembre 2010 | PAR Geraldine Pioud

Parodie de « Twilight », « Mords moi sans hésitation » surf sur la vague « Scary Movie » : souvent débile, parfois vulgaire, mais tellement délirant dans sa déconstruction de la saga des vampires. Réveillez l’adolescent qui est en vous et laissez vous vampirisez!

On se souvient de la série des Y a-t-il… (… un pilote dans l’avion?, … quelqu’un pour tuer ma femme?, … un flic pour sauver la reine?, etc.) menée avec brio pour ZAZ (abréviation couramment utilisée pour parler du trio de réalisateurs David Zucker, Jim Abrahams et Jerry Zucker), des Scary Movie et autre Super Héros Movie. Le film parodique ne date pas d’hier et constitue un vrai genre en soi : il exploite avec plus ou moins de délicatesse les absurdités scénaristiques et esthétiques, détruisant avec une facilité déconcertante la logique et la construction du film parodié. Jason Friedberg et Aaron Seltzer (qui sont des habitués des films parodiques puisqu’ils ont travaillé sur les Scary Movie et sur Disaster Movie, une parodie du film catastrophe), pour leur cinquième réalisation en duo, s’attaque à Twilight – Chapitre 3 : hésitation, et, le moins que l’on puisse dire, c’est que le troisième volet de la saga Twilight est rhabillé pour l’hiver!

Tous les symboles vampiro-adolescents y passe les uns après les autres : d’une apparition ratée de Buffy, la tueuse de vampires, à une démonstration peu convaincante de vampires/sosies des Black Eyed Peas en passant par un clin d’oeil sarcastique à Lady Gaga. Le reste est un jeu de massacre qui n’épargne ni les histoires de vampire ni les tourments d’adolescents, mais trop en dire serait gâcher la surprise. Mords moi sans hésitation est, dans son genre, sans scrupule et graveleux, mais surtout particulièrement réussi.

Mords moi sans hésitation (Vampires Suck), de Jason Friedberg et Aaron Seltzer, avec Jenn Proske, Matt Lanter, Ken Jeong, Anneliese Van der Pol, Chris Riggi
États-Unis. 1h22. Comédie, Épouvante
En salles le 24 novembre 2010

Infos pratiques

Tony Gatlif révèle quelques secrets de tournage à l’occasion du festival CinéBanlieue
L’amour masculin pour sa penderie
Geraldine Pioud

2 thoughts on “Mords moi sans hésitation : parodie déjantée et réussie de Twilight”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *