Cinema
Double rétrospective Dario Argento et Mario Bava au Reflet Médicis

Double rétrospective Dario Argento et Mario Bava au Reflet Médicis

16 août 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

La belle surprise de cet été est la rétrospective Dario Argento et Mario Bava qui propose pas moins de onze grands films des deux réalisateurs cultes en copies numériques restaurées. Les aficionados sont déjà sur les starting block pour ce marathon hors du commun.

 

Le Gallio, vous connaissez ? Il est un genre de film principalement italien à la frontière du cinéma policier, du cinéma d’horreur et de l’érotique qui a connu son heure de gloire dans les années 1960 à 1980. Les films de ce type sont caractérisés par de grandes scènes de meurtres excessivement sanglantes, un jeu de caméra très stylisé et une musique inhabituelle. Le giallo demeure un genre à part entière avec ses propres règles et le terme giallo devient synonyme d’éléments visuels fortement stylisés et théâtralisés.

Dario Argento, vous connaissez ? A la première vision vous penserez que son cinema est au 7ème art ce que la peinture naïve est à la peinture : un point zéro qui s’exonère du reste de la création cinématographique et de l’histoire du cinéma. Argento casse ou affecte d’ignorer les motifs habituels d’écriture. Pourtant son travail comporte une profusion d’allusions à d’autres films, à la littérature, à la politique, aux théories sur le cinéma et même, signe qu’il fait oeuvre, à ses propres films. Ce réseau dense d’allusions, combiné à une négligence feinte pour l’intrigue, une mise en scène détaillée, et une obsession pour les scènes gore composent des films aux imprévisibles et erratiques mouvements de caméra difficiles à interpréter et composent une expérience de spectateur unique, inracontable et toujours étonnant. 

Les réalisateurs phares du giallo sont Mario Bava et Dario Argento et le Reflet Médécis offre en ce mois d’août une des plus complètes rétrospectives jamais proposées. L’occasion de découvrir ou re-découvrir ce genre cinématographique renversant, dont le très rare Dracula, le culte Suspiria et l’improbable L’oiseau au plumage de cristal.

 

 

 

Semaine 1 : du 19 au 25 août
Mercredi 19 à 20h55 Les 3 visages de la peur de Mario Bava
Jeudi 20 à 20h55 L’oiseau au plumage de cristal de Dario Argento
Vendredi 21 à 20h55 La planète des vampires de Mario Bava
Samedi 22 à 20h55 Phenomena de Dario Argento
Dimanche 23 à 20h55 Six femmes pour l’assassin de Mario Bava
Lundi 24 à 20h55 Ténèbres de Dario Argento
Mardi 25 à 20h55 Les frissons de l’angoisse de Dario Argento

DÈS LE 19 AOÛT AU REFLET MÉDICIS, LIEN DE RESERVATION.

Une soirée au Ciné Music Festival
Le Phénix Festival, un événement solidaire dédié à la création artistique
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *