Cinema

Des sous titres pour aveugles au cinéma l’Arlequin

06 mai 2010 | PAR Margot Boutges

Le festival de l’audiovision a ouvert hier, mercredi 5 mai, au cinéma L’Arlequin dans le 6eme arrondissement. Les aveugles et les malvoyants peuvent bénéficier jusqu’à mardi prochain, grâce à un casque sans fil, d’une audiodescription du film. Une voix off leur décrit la scène entre les paroles des personnage, restituant l’œuvre dans ses nuances et ses variations d’intensité, sans paraphraser la bande sonore.  L’expérience reste bien sûr très différente de celle du public voyant mais permet de comprendre l’histoire dans son intégralité. Sept films récents sont projetés lors de séances ouvertes  à tous les publics. Le tarif est le même pour tous, utilisation du casque ou pas.

Peu de films bénéficient encore d’une audioécriture « Seul ou trois quatre par an » regrette Patrick Saonit, chef de projet à l’association Valentin Haüy, à l’initiative de l’événement. Ce festival tend à montrer aux producteurs encore réticents qu’il existe bel et bien un public en demande !

Au programme :

Jeudi 6 mai : 16h30 : Ensemble c’est trop ; 19h : La journée de la jupe ; 21h30: L’arnacoeur

Vendredi 7 mai : 16h30 : Micmacs à tire Larigot ; 19h  : Adèle Blanc-Sec ; 21h30: L’arnacoeur

Samedi 8 mai : 16h30 : Les trois brigands ; 19h : L’arnacoeur ; 21h30 : Adele Blanc-Sec

Dimanche 9 mai : 16h30 : Arthur et la vengeance de Maltazard ; 19h : Adele Blanc-Sec ; 21h30: L’arnacoeur

Lundi 10 mai : 16h30 : Adele Blanc-Sec ; 19h :  Micmacs à tire Larigot ; 21h30 : La journée de la jupe

Mardi 11 mai : 16h30 : L’arnacoeur ; 19h : Adele Blanc-Sec ; 21h30 : Ensemble c’est trop

Festival de l’audiovision du 5 au 11 mai  à l’Arlequin, 76 rue de Rennes, Paris 6e, Métro St Sulpice,  Tel : 01.45.44.28.80

 

Soirée spéciale au Max Linder
Lost: la saison 6 et ses conséquences
Margot Boutges

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *