Cinema
Cronenberg se révèle sur un merveilleux site

Cronenberg se révèle sur un merveilleux site

11 avril 2014 | PAR Enora Le Goff

Le cinéaste David Cronenberg est en ce moment le sujet de deux expositions, l’une à Toronto (qui ne durera pas) et l’autre sur Internet, merveilleusement construite qui restera là éternellement (ou du moins jusqu’à la fin d’Internet). Après quelques petits soucis techniques elle est enfin consultable sur le site cronenbergmuseum.tiff.net, en français (traduction pas toujours géniale) ou en anglais. 

Chose qui saute aux yeux, la beauté et la simplicité du site, sobre, élégant et instinctif, il divise simplement les différentes catégories de l’exposition, on se perd jamais dans l’exploration, qui pourtant est des plus longues et enrichissantes.  Une étude de l’influence du Canadien sur sa propre culture, son rapport viscéral à la science, ou encore une carte interactive de Toronto qui révèle les changements de la ville au fil de ses films… Le site regorge de documents, des textes analytiques, des photos, courts métrages, des objets en 3D que le visiteur peut faire pivoter… (on retrouvera avec plaisir les pods d’ExistenZ ou les objets gynécologiques de Faux-Semblants)

Les surprises et détails inconnus sont nichés partout dans le site, l’explication des différents tatouages de Viggo Mortensen dans Les Promesses de l’ombre, les secrets de la réalisation sonore de Cosmopolis (entre bruit des manifestants et silence de la limousine…)

Un site d’une ampleur remarquable, a faire partager à tous les fans de Cronenberg n’ayant pas pu faire le déplacement à Toronto!

Visuels (c): captures d’écran du site

[Live report] M au festival Chorus
Rébellion chez les crayons de Drew Daywalt et Oliver Jeffers
Enora Le Goff

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture