Cinema
[Cannes 2021, Hors Compétition] New worlds – The cradle of civilization, documentaire au ton léger sur la tournée d’un spectacle avec Bill Murray

[Cannes 2021, Hors Compétition] New worlds – The cradle of civilization, documentaire au ton léger sur la tournée d’un spectacle avec Bill Murray

03 août 2021 | PAR Geoffrey Nabavian

Présenté à la toute fin du Festival de Cannes 2021 Hors Compétition, ce documentaire musical a fait office de bon point d’orgue avec sa forme de balade légère et agréable.

En 2018, le spectacle New Worlds effectue une tournée en Europe : Bill Murray y interprète des textes issus des livres de grands écrivains américains, accompagnés de morceaux de musique extraits du répertoire international, de Bach à Gershwin ou Piazzolla, ayant pour interprète central au sein de ce projet le violoncelliste Jan Vogler. Ce long-métrage documentaire musical donne à voir de longs extraits de la présentation de ce spectacle en Grèce, dans l’Odéon d’Hérode Atticus au pied de l’Acropole : Vanessa Perez et Mira Wang y sont également présentes sur la scène, et s’activent respectivement au piano et au violon. Entre ces séquences, on observe d’autres extraits filmés de la tournée.

Signé par Andrew Muscato, ce film constitue une pause rêveuse assez rafraîchissante. Si les férus d’instruments musicaux classiques – ou de bandonéon – et les grands connaisseurs de la littérature américaine n’apprendront peut-être pas grand-chose, les spectateurs venus chercher un petit moment suspendu pourront se laisser porter par les séquences offertes au regard, bien soutenues par une réalisation alerte et un montage bien pensé – dû à Jon Connor – qui permet un bon accès à l’essence du spectacle de départ en donnant à voir des scènes longues. On a tout le loisir d’y observer Bill Murray déclamer, incarner parfois, et transmettre des sensations toujours, tout à son travail d’interprète, et les trois musiciennes et musiciens jouer à la perfection les extraits d’œuvres retenus. Par sa simplicité, la réalisation invite tout simplement, et littéralement, au spectacle. Et cela peut suffire.

Le documentaire musical New worlds – The cradle of civilization a été présenté au Festival de Cannes 2021 Hors Compétition.

Retrouvez tous nos articles sur les films du Festival dans notre dossier Cannes 2021.

*

Visuel : affiche internationale de New worlds – The cradle of civilization

[Cannes 2021, Hors Compétition] Marin des montagnes, documentaire très personnel et stimulant de Karim Aïnouz
Sissia Buggy nous a quittés
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale. Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival. CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture