A l'affiche
[Crtitique] Joyeux Bordel!, la comédie fofolle de Noël avec Aniston et Bateman

[Crtitique] Joyeux Bordel!, la comédie fofolle de Noël avec Aniston et Bateman

16 décembre 2016 | PAR Yaël Hirsch

Après Une famille très moderne (2007), le duo de réalisateurs Josh Gordon / Will Speck retrouve Jennifer Aniston et Jason Bateman pour Joyeux Bordel!, une comédie à grosses chaussettes à mettre sous le sapin. Du lourd, bien ficelé et avec en fond d’écran et de furie, l’éternité des neiges de Chicago.
[rating=3]

joyeux-bordel-2

Clay (TJ Miller) mène avec générosité mais désinvolture la branche de l’entreprises de serveur créée par son défunt père à Chicago. Sa sœur, Carole (Jennifer Aniston, plus vraie que nature en cruella à louboutins) attend de recevoir la direction de toute l’entreprise et passe sa vie dans l’avion à resserrer les budgets de toutes les filiales. Diplômée de Harvard, ceinture noire d’arts martiaux, elle est miss perfect qui en veut à son frère d’avoir toujours eu la meilleure part de leur père : l’amour et l’attention. A la veille de Noël, elle compte bien sucrer à son frère non seulement sa fête de Noël mais aussi toute joie en l’obligeant à licencier 40 % de son personnel. Sauf s’il signe un gros contrat. Pour convaincre un responsable d’achat d’une grande boîte le frère festif, aidé de son intendant prudent (Jason Bateman) et de la chef de son R& D (Olivia Munn) décide de relancer à fond la fête de Noël au bureau : alcool, DJ, people, tout est bon pour inviter le client et lui prouver que chez Zirtek (le nom de la boite!) on sait faire la fête…

Suite de gags bien chronométrés, jouant parfaitement sur le scato, le sexuel mais aussi le romantique et familial, Joyeux Bordel! permet de se familiariser avec l’hystérie géniale qu’incarne TJ Miller et de retrouver une Jennifer Aniston parfaite pour son rôle de rabat-joie : ultra-lifté, ultra-brushée, le corps compact et raide, elle fait vraiment peur … et rire. A voir en famille pendant la fêtes pour se réjouir d’autant plus d’une célébration apaisée en petit comité auprès du sapin…

Joyeux Bordel!, de Josh Gordon et Will Speck, avec T.J Miller, Jason Bateman, Olivia Munn, Kate McKinnon et Jennifer Aniston, USA, 2016, 1h45, Metrofilms, Sortie le 21 décembre 2016.


visuels : affiches officielles.

[Critique] « Hedi », portrait d’un tunisien libre par Mohamed Ben Attia
« Lettres à un jeune poète »: écouter Rilke avec un oeil neuf
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *