A l'affiche

Cornélius le meunier hurlant, la fable colorée de Yann Le Quellec [Entrevues 2017]

Cornélius le meunier hurlant, la fable colorée de Yann Le Quellec [Entrevues 2017]

03 décembre 2017 | PAR Yaël Hirsch

Réalisateur remarque de deux courts Je sens le Beat qui monte en moi et Le Quepa sur la Vilni, Yann Le Quellec a obtenu le prix de la fondation Gan pour adapter le livre d’Arto Paasalina. Prix du public au Festival Entrevues 2017, Cornélius le meunier hurlant est un film haut en couleurs qu’il faudra attendre jusqu’en mai 2018 chez Ad Vitam pour le Grand public. 

[rating=4]

Un beau jour, barbe hirsute et corpulence impressionnante de roux, Cornélius Bloom (Bonaventure Gacon) fait irruption dans le petit village du bout du monde. Il est là pour construire un moulin et tout le monde, des lavandières au maire, en passant par le tenancier du bar, semblent l’adopter. La jolie Carmen, la fille du maire (rayonnante Anaïs Dumoustier) l’aime même plutôt beaucoup. Jusqu’à ce que le village découvre que, la nuit, Cornélius hurle comme un loup blessé. Le village va-t-il accepter ce bruyant étranger?

Transformant le roman de Paasalina en questionnements du rapport à l’autre dans un village français aussi passéiste que possible, Yann Le Quellec confère au meunier un nom joycien. Les couleurs qui sont déjà sa marque de fabrique, transforment le film en toile de Hyeronimus Bosch. Malgré la simplicité du message à peine masquée de vernis vintage, et au-delà d’une certaine hystérie un peu usée, ce meunier hurlant tourne aussi rond que les ailes de son moulin, grâce à des acteurs performants et un rythme bien mené. On adopte la fable, un peu coupables de barboter  joyeusement dans des images d’épinal à peine subverties.

Cornélius, le meunier hurlant de Yann Le Quellec, avec Bonaventure Gacon, Anaïs Demoustier, Gustave Kervern, Christophe Paou et Denis Lavant, 1:42, sortie chez Ad Vitam le 2 mai 2018.
visuels : photo officielle

« Pirate Cave » : Escape Room à Budapest
La playlist qui vous dirait (tant)
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Une réflexion sur « Cornélius le meunier hurlant, la fable colorée de Yann Le Quellec [Entrevues 2017] »

Commentaire(s)

  • Nicole BRIEND

    J’aimerais contacter directement Yann Le Quellec à propos de la projection de l’un de ses films.
    Merci de me donner l’adresse ou le téléphone adéquat.
    Nicole Briend

    mars 6, 2018 at 12 h 08 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *