Jeux

« Pirate Cave » : Escape Room à Budapest

« Pirate Cave » : Escape Room à Budapest

03 décembre 2017 | PAR Mathias Daval

Si le concept d’Escape Game est né au Japon, il a été importé et développé en Europe d’abord en Russie et en Hongrie, dès 2011, à tel point qu’aujourd’hui les jeux y sont devenus des attractions touristiques parmi les plus populaires. Nous avons testé « Pirate Cave », l’une des salles incontournables à Budapest.

A l’écart de l’agitation touristique de Budapest, à cinq minutes à pied de la station Örs Vezer Ter, « Pirate Cave » possède un seul scénario, mais sa réputation en fait l’une des meilleures de la capitale hongroise. Certes, elle se trouve un peu loin du centre-ville, mais son accès est direct avec la ligne 2 du métro, en moins de 15 minutes. Devant une rangée de bâtiments d’entreprises, une façade dotée d’une tête de pirate ne laisse aucun doute qu’on est bien arrivé à destination. A noter que l’Escape ne dispose pas vraiment de lobby, nous vous conseillons donc de ne pas trop arriver en avance. Notre game master accueille notre petite équipe de 4 joueurs et formule les instructions d’usage. Une particularité appréciable : il est possible d’obtenir la customisation partielle de la salle en fonction de votre langue, mais attention, les éléments fournis par voix-off seront en anglais, il est donc nécessaire de maîtriser un minimum la langue de Shakespeare.

L’aventure commence fort puisqu’il faut d’abord parvenir à s’échapper d’une minuscule cellule, grâce à un moyen ingénieux, pour pouvoir accéder à la première et principale salle. Là, les énigmes se chevauchent et il est difficile de savoir par laquelle commencer, mais tout s’ordonne logiquement. L’Escape offre un bon mélange d’observation et de réflexion, un peu de fouille relativement simple, et un soupçon de manipulations plutôt bien pensées. La qualité des décors est convenable, à certains endroits particulièrement réussie, et à d’autres plus banale. Sur le même thème, on pense évidemment au « Secret de la Perle Noire » à Paris. A noter la présence d’une séquence extrêmement originale, dont on taira le détail mais qui fait davantage penser à Fort Boyard ou Disneyland qu’à un Escape Game traditionnel, et mérite à elle seule la visite de « Pirate Cave ».

Au final, cette dernière est une aventure bien ficelée qui conviendra plutôt aux joueurs débutants et intermédiaires. Ayant constitué la toute première Escape pour deux des membres de notre équipe, « Pirate Cave » leur a donné envie d’en refaire, ce qui est plutôt bon signe. Si l’aventure ne justifie pas à elle seule une visite à Budapest, on ne peut que la conseiller, entre une musée, une dégustation de goulash et une balade le long du Danube, pour agrémenter son séjour d’une petite dose d’aventure hors des sentiers battus.

Pirate Cave
1106. Budapest (Hongrie), Fehér út 10
http://www.escapepirateroom.com/
escapepirateroom@gmail.com
Tarif : entre 12 et 18 000 HUF (max. ~60 €), de 2 à 7 joueurs (mais comme d’habitude on recommande de ne pas dépasser 5).

Guitry, en vaudevilles et chansons à Genève
Cornélius le meunier hurlant, la fable colorée de Yann Le Quellec [Entrevues 2017]
Mathias Daval
Né à Paris en 1977. Journaliste culture & nouveaux médias depuis 2001. Lauréat de la bourse du Centre National du Théâtre en 2014. Musicien, membre du groupe Dazie Mae. Cofondateur du journal I/O Gazette, éditeur pour The Theatre Times, et membre de la Fédération nationale des critiques de la presse, il vit actuellement entre Paris, Barcelone et d’autres dimensions de l’espace-temps plus difficilement accessibles.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *