Galerie
Marie Cini annonce la fermeture de sa galerie après trois ans de collaboration avec des jeunes artistes

Marie Cini annonce la fermeture de sa galerie après trois ans de collaboration avec des jeunes artistes

04 décembre 2013 | PAR Kim Beci

La galerie Marie Cini, ouverte en 2010 et consacrée aux jeunes talents de l’art contemporain, disparaît après trois ans d’existence. La jeune propriétaire s’exprime dans un bref communiqué :  » Ce fut trois très belles années qui malheureusement s’arrêtent, car, comme tout le monde le sait, la conjoncture reste difficile pour les jeunes galeries. »

La jeune Marie Cini a ouvert sa galerie d’art contemporain en 2010, dans le quartier du Marais, à Paris. Elle regroupait les œuvres uniques de jeunes artistes français et internationaux. Les pièces exposées avaient comme thèmes l’écriture, les mots, dans toutes les textures, sur tous les supports. Les artistes qui exposaient travaillent la matière, les détails des fibres et les formes que le matériau suggère.

Leïla Brett et Jérémie Delhome sont deux de ces créateurs à la maîtrise étrange des fibres du papier exposés dans la galerie. La photographie avait aussi été accueillie chez Cini avec Claudia Imbert (dont on avait déjà parlé lors des prix Jeune Création), qui compose ses images en jouant avec les profondeurs, les trompe-l’œil, donnant l’impression qu’un monde est en premier plan et qu’un second se trouve derrière la scène, derrière les fenêtres, ou dans le reflet du parquet. Un autre nom : Laurent Mareschal, qui joue avec les contrastes de la nature et l’artifice des lumières, avec l’obscurité des objets superposés.

La galerie proposait une ouverture aux jeunes artistes, qui étaient libres d’exposer leurs travaux, intéressants pour leur manière adroite et curieuse de débanaliser des gestes et objets que l’on retrouve partout.

Malheureusement, après trois ans d’existence, la galerie a dû fermer ses portes. Dans un communiqué, Marie Cini a expliqué la difficulté de maintenir ouvert un si jeune projet de nos jours, tout en remerciant les artistes qui y ont contribué. La jeune femme a exprimé, tout de même, la volonté de continuer sa trajectoire dans le milieu artistique, après une courte pause.

Nous suivrons, sans doute, son parcours depuis Toute la Culture !

Visuel : © capture d’écran http://www.galeriemariecini.com // Laurent Mareschal, Claudia Imbert, Leïla Brett, Jerémie Delhome

Playlist spéciale Transmusicales de Rennes 2013
Une trilogie dé-culottée !
Kim Beci

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *