Galerie
Les voyages à l’huile de Loustal

Les voyages à l’huile de Loustal

15 décembre 2021 | PAR Laetitia Larralde

Jusqu’au 8 janvier, la galerie Huberty & Breyne nous fait voyager avec les peintures Ultramarines de Loustal. Une exposition dépaysante et lumineuse.

Architecte formé aux Beaux-Arts, auteur de bande-dessinée, artiste-voyageur, Jacques de Loustal est avant tout un dessinateur passionné de couleur. Les peintures présentées ici nous transportent dès l’entrée dans un monde aux teintes vibrantes et lumineuses. L’artiste nous entraîne dans ses voyages, nous fait passer d’un continent à l’autre avec une prédilection marquée pour les îles et leurs horizons qui filent aussi loin que la mer. Ses toiles sont peuplées d’animaux, chiens, poissons et surtout toutes sortes d’oiseaux, parfois plus grands que les bâtiments, l’œil souvent scrutateur.

L’exposition se concentre sur les peintures à l’huile, sur toile ou en fixé sous verre, une technique que Loustal a apprise en rencontrant des artistes lors de ses voyages en Afrique de l’Ouest. Cette technique semble lui inspirer des scènes d’intimité, entre portraits de femmes, nus et scènes d’intérieur aux dimensions plus réduites et aux tonalités nocturnes. La brillance et l’aspect très lisse des couleurs rappellent la sérigraphie, qu’il a pratiquée dans les années 1990. L’image, faite d’un trait noir aux épaisseurs modulées et d’aplats de couleurs, rassemble sous une apparente simplicité plusieurs de ses techniques. Sérigraphie, peinture à l’huile, bande dessinée et croquis se retrouvent sous le verre.

La peinture à l’huile est une des techniques les plus récentes à laquelle Jacques de Loustal s’est intéressé. En se laissant guider par elle, il est emmené vers des façons de faire et de représenter nouvelles, et il arrive à se surprendre par le résultat. Deux séries se distinguent nettement dans ses peintures sur toile : celles avec et celles sans contour noir. Dans les toiles les plus récentes, il vient dessiner à la peinture noire ses contours sur son trait de fusain et vient ensuite les recouvrir par la couleur, ce qui lui permet de s’affranchir des modelés et des fondus pour une plus grande liberté de coloris. Mais cela montre également que sa maîtrise de la peinture à l’huile est devenue telle que son trait si particulier a repris le dessus sur la technique.

Pour prolonger la visite, vous pourrez repartir avec Loustal et Paringaux, un album regroupant les meilleurs albums en collaboration de ces deux auteurs tout juste paru chez Casterman, ou avec Aux antipodes, carnet de croquis de voyages édité pour Huberty & Breyne. Dans ce dernier, on retrouve les croquis à l’origine de plusieurs toiles de l’exposition. Mais la situation sanitaire actuelle limitant grandement les voyages, on se demande de quoi se nourrira la création de Loustal. Et on a hâte de voir l’œuvre qui naîtra de cette contrainte.

Loustal, Ultramarines
Du 09 décembre 2021 au 08 janvier 2022
Galerie Huberty & Breyne – Paris

Visuels :

Le Cartographe, une pièce douce et dense sur les traces perdues
Le MAIF social club accueille l’impulsivité de Ça raconte Sarah
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture