Expos
Les expositions à voir cet été à la MEP

Les expositions à voir cet été à la MEP

19 juillet 2013 | PAR Louise Faucheux

En plus de l’exposition des clichés de Costa-Gavras et Ferrante Ferranti, la Maison Européenne de la Photographie présente les travaux des artistes italiens Antonio Biasiucci et Domenico Paladino. ainsi que la collection de Serge Aboukrat jusqu’au 15 septembre.

La Casa Madre, Sorrente, Italie, 2012 Antonio Biasiucci - Domenico PaladinoLes photographies d’Antonio Biasiucci et les sculptures de Domenico Paladino y sont confrontées pour la première fois à travers une vaste exposition, présentée sur trois niveaux. Si les photographies du premier sont plus imprégnées de la culture du sud de l’Italie, les oeuvres sculptées et peintes du second sont influencées par la culture étrusque et les arts primitifs, ainsi que par des artistes Pop tels que Jim Dine et Claes Oldenburg. Cette mise en parallèle saisissante permet au spectateur de constater que les oeuvres en noir et blanc de ces deux artistes, malgré leurs techniques très différentes, tendent vers le mystère et l’étrangeté.


Casa Madre
évoque le foyer familial et se rattache aux origines de chaque individu. Cette série est présentée dans plusieurs salles, appelées « chambres », renvoyant à un lieu quotidien, familier et rassurant, ce qui contraste avec l’obscurité ambiante et l’aspect sombre des oeuvres. Si celles-ci sont accrochées aux cimaises dans la plupart des salles, dans la Chambre de la guerre les photographies sont posées encadrées sur le sol et le spectateur est invité à déambuler parmi elles. Les clichés de Biasiucci révèlent leur contenu tout en pudeur, sans trop en dévoiler. L’artiste a beaucoup voyagé à travers le monde et ses images témoignent de ses rencontres et de moments furtifs qu’il a vécus. Il semble s’intéresser à ce qui est inhérent à l’image photographique mais n’est pas immédiatement révélé, poussant le spectateur à tenter d’identifier le sujet.

Collection Serge AboukratAu dernier étage de la MEP sont présentées des photographies de la collection de Serge Aboukrat, entre autres galeriste et éditeur. Il a assuré le commissariat de cette exposition, qui contient un grand nombre de clichés-verre et de photographies de Philippe Halsman ainsi que quelques clichés issus de sa collection personnelle. Ces images, réalisées par des artistes divers et selon des techniques très variées sont révélatrices de sa curiosité d’esprit et de son caractère touche à tout.

Visuels © MEP : La Casa Madre, Sorrente, Italie, 2012 © Antonio Biasiucci – Domenico Paladino ; Delacroix, Le tigre en arrêt, 1854 Tirage Sagot-Le Garrec, 1921 Collection Serge Aboukrat.

Infos pratiques

Jazz Sous les Pommiers
Musée d’Art Moderne – Paris
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *