Actu
Win Butler du groupe Arcade Fire, accusé d’agressions sexuelles par plusieurs fans

Win Butler du groupe Arcade Fire, accusé d’agressions sexuelles par plusieurs fans

31 août 2022 | PAR Rachel Rudloff

Alors que le groupe de rock canadien Arcade Fire, porté par le couple (sur scène comme dans la vie) Win Butler et Régine Chassagne entame sa tournée mondiale aujourd’hui à Dublin, le chanteur et instrumentiste Win Butler est accusé d’agression sexuelles par plusieurs de ses fans. 

 

Agressions sexuelles et cyberharcèlement 

Les faits racontés par quatre fans différentes (qui ne se connaissaient pas entre elles) se seraient déroulés entre 2015 et 2020. Les témoignages ont été publié dans le magazine britannique Pitchfork, accompagnés de captures d’écrans de certains messages SMS et Instagram envoyés par le chanteurs ou par les personnes agressées. 

Les quatre jeunes fans décrivent des situations plus ou moins similaires : une « dévotion totale » (selon leurs termes) au chanteur qu’elles admiraient énormément, renforcée par la une différence d’âge entre Win Butler et elleux. 

Dans le cas de « Lily » (tous les témoignages ont été anonymisés), jeune personne non-binaire, les agressions sexuelles répétées ont eu lieu physiquement, alors qu’elle avait 24 ans et le chanteur 31 ans « J’ai ouvert ma porte et il m’a plaquée contre le mur et a attrapé mon corps de manière agressive et a mis sa langue dans ma bouche ». La personne l’accuse aussi de l’avoir touché sans consentement en glissant sa main dans son entrejambe de manière répétée. 

Les autres témoignages concernent des situations de cyberharcèlement, dans lesquels les victimes, trois jeunes femmes très jeunes -voire même une mineure au moment des faits- affirment avoir reçu des messages insistants et répétés de la part de Win Butler. Stella, âgée de 16 ans au moment de l’échange témoigne : elle raconte qu’il aurait insisté pour avoir une conversation avec elle, et que malgré le fait de l’avoir bloqué deux fois, le chanteur aurait trouvé le moyen de lui envoyé des photos de son sexe alors qu’elle n’était pas consentante. Le magazine Pitchfork a aussi publié des messages Facebook de la jeune fille se plaignant des faits et de l’insistance de l’artiste à des amis au moment des faits.

Deux autres jeunes femmes, de 20 et 23 ans témoignent du cyberharcèlement commis par le chanteur, leur demandant des photos à « caractères sexuels, des tenues, des accessoires qu’il nous incitaient à acheter » de manière répétée, alors qu’elles n’avaient pas exprimées leur consentement, tout en les menaçant pour qu’elles gardent ces conversations secrètes (captures d’écrans publiées par le magazine). Ce harcèlement sexuel aurait poussé les victimes dans une dépression profonde. 

 

Entre déni et excuses 

Dans un premier temps, le chanteur a reconnu les faits mais a assuré que toutes ces relations et ces interactions avaient été consenties. Par la suite, il est revenu avec un communiqué d’excuses, invoquant « les fantômes d’abus subis dans l’enfance » et expliquant son comportement « déplacé » par l’alcoolisme dans lequel il aurait plongé au moment des faits .« Je suis vraiment désolé pour ceux que j’ai blessés par mon attitude. Je continue à apprendre de mes erreurs et travaille pour devenir une meilleure personne. »

Il revient aussi sur a différence d’âge entre les victimes présumé et lui-même : « Je n’avais pas réalisé l’importance de la différence d’âge, à l’époque. Quand je repense à qui j’étais à 18 ans, je peux maintenant voir à quel point cela a pu être pesant, mais à l’époque je n’ai pas saisi cela. »

En relation libre avec sa compagne de scène Régine Chassagne, cette dernière lui a publiquement apporté son soutien, en faisant à son tour un communiqué : « Je sais ce qu’il y a dans son cœur, et je sais qu’il n’a et qu’il ne toucherait jamais une femme sans son consentement, et je suis certaine qu’il ne l’a jamais fait. Il s’est égaré et a retrouvé son chemin ». 

Pour l’instant, l’article ne précise pas si une ou plusieurs plainte ont été déposé, mais nous n’avons aucun connaissance d’une enquête en cours. 

 

Visuel : wikicommons, Win Butler. 

Kunstfest Weimar : « Nervös », une performance de l’espace
Charlbi Dean, actrice et mannequin est décédé brutalement à 32 ans
Rachel Rudloff

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture