Actu
Thomas Jolly contraint de démissionner de la direction du théâtre d’Angers

Thomas Jolly contraint de démissionner de la direction du théâtre d’Angers

15 novembre 2022 | PAR Camille Curnier

Nommé à la direction artistique des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 et en pleine représentation du spectacle Starmania à Paris, le comédien et metteur en scène Thomas Jolly est contraint de démissionner de son poste de directeur du Centre dramatique national d’Angers.

Un goût pour le théâtre classique

C’est après s’être fait connaître sur des projets et créations ambitieuses que le jeune metteur en scène Thomas Jolly a pris la direction du Centre dramatique national d’Angers. Au cœur de cet emblématique bâtiment du Quai, il a su s’adapter continuellement au défi de vulgariser à nouveau le théâtre en période de crise sanitaire. Salué par la municipalité d’Angers, Thomas Jolly a marqué ses trois années de direction par des créations « audacieuses » et « festives ». Il a notamment su séduire une partie des spectateurs avec son interprétation de Roméo et Juliette ainsi qu’avec ses œuvres shakespeariennes dans un marathon théâtral aux ressorts bien huilés.

Nicolas Dufétel, adjoint à la culture d’Angers, s’était exprimé à son sujet en communiquant : « Si le monde est un théâtre, comme le dit Shakespeare, la ville d’Angers est fière d’avoir été la scène des créations et actions de Thomas Jolly […] les spectateurs chanceux qui l’ont vécu resteront marqués par cette expérience théâtrale intense. »

Un choix difficile mais nécessaire

Très attaché à cette mission qui lui avait été confiée au Centre dramatique national d’Angers, c’est le cœur lourd que Thomas Jolly annonce le 9 novembre aux salariés du Quai qu’il ne pouvait plus y assurer ses fonctions. Nommé en septembre 2022 pour reprendre la mise en scène des cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux olympiques et paralympiques de Paris, la question de la cumulation de ses deux contrats s’est très vite imposée à lui.

Après plusieurs négociations et réunions avec la ville d’Angers et le ministère de la Culture pour tenter de trouver un compromis et poursuivre son mandat jusqu’en 2023, Thomas Jolly a finalement jugé qu’il serait préférable de démissionner pour permettre à la structure de garder une certaine stabilité. Il lui était impossible de cumuler les deux casquettes, d’autant plus qu’il s’était engagé dans la direction artistique de la comédie musicale Starmania.

Un retour sur Angers après les JO 2024 est envisagé par Jolly, mais pas au sein du Quai. Il annonce avoir encore des projets à mener, mais qu’il ne souhaitait pas cumuler deux activités.

 

Visuel : © Opéra National de Paris

Pitchfork Music Festival : vague de soleil avec TV Girl, MICHELLE et Jordana
La Cerisaie orageuse de Daniel Jeanneteau au T2G
Camille Curnier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration