Actu
Rembrandt à Grenoble au couvent Sainte-Cécile

Rembrandt à Grenoble au couvent Sainte-Cécile

29 mars 2022 | PAR Jacques Emmanuel Mercier

Pour la troisième saison,  la fondation Glénat, oui la même que l’édition de bande dessinée, nous propose de découvrir une exposition sur Rembrandt.

Une expérience complète 

Le cabinet Rembrandt est le nom choisi pour cette exposition permanente que l’on peut trouver dans les locaux de la maison d’édition à Grenoble. Dans ce cabinet, plus de 70 gravures du célèbre peintre hollandais sont présentées. Ainsi on la chance, de découvrir et de mieux comprendre l’artiste. Comme nous l’apprend la chargée d’exposition Aurélie Perret, « La gravure de Rembrandt nous permet de mieux découvrir la subtilité du dessin du peintre hollandais » Par une visite, on découvre tous les aspects de l’œuvre du graveur, des difficultés de sa vie à ses méthodes de conception ; on découvre au travers de différentes pièces, le travail de l’artiste.

L’exposition Rembrandt de l’ombre à la lumière nous donne à voir un artiste, son travail, son œuvre, au sein du couvent Sainte-Cécile de Grenoble. Comme on l’a dit en préambule, il s’agit de la troisième saison de cette exposition et par la force des choses des retrouvailles avec son public. Pour cette exposition, on retrouve beaucoup d’œuvres issues de la fondation Glénat mais aussi d’un prêt de la fondation Custodia.

Des nouveautés 

De nouvelles œuvres donc pour cette exposition placée sous le signe du clair-obscur que l’on retrouve au cœur de l’œuvre du Hollandais. Aussi de nouvelles mises en avant de l’œuvre de Rembrandt. Au travers de toute l’exposition, il nous est donné de découvrir ces gravures via des ateliers, des écrans. On peut par exemple y découvrir un atelier très sympathique nous permettant sur écran de faire nos propres gravures avec les méthodes utilisées par le Hollandais. Un peu plus loin se sont des écrans où l’on retrouve du motion design à partir de l’œuvre de Rembrandt.

Ainsi au travers d’un parcours pas dénué d’intérêt sur un profil de l’artiste relativement peu connu, on va de découvertes en émerveillements. On se retrouve tout de même déçus par une fin un peu vite venue. On se rassure tout de même avec les multiples options de parcours originales comme la visite à la torche prévue pour la nuit des musées. Ce qui nous enthousiasme le plus, c’est ce parcours sur Doisneau et le vélo prévu pour bientôt. Une affaire à suivre.

 

 Au Couvent Sainte-Cécile, le Cabinet Rembrandt, « De l’ombre à la lumière »du 24 mars au 23 juillet 2022. Informations pratiques et réservations.

Visuel : ©Affiche de l’exposition

« Le Temps des secrets » : Christophe Barratier revisite Pagnol
Le Carnaval (gastronomique) des animaux de Camille Saint-Saëns à l’ Opéra Bastille
Jacques Emmanuel Mercier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture