Politique culturelle
Primaires, Gaulois, Sarkozy et Cahuzac : septembre 2016 en caricatures et dessins de presse

Primaires, Gaulois, Sarkozy et Cahuzac : septembre 2016 en caricatures et dessins de presse

25 septembre 2016 | PAR Gilles Herail

Le mois de septembre 2016 a été marqué par une actualité très politique alors que l’élection présidentielle française se rapproche et que le PS et LR s’organisent en vue de leur primaires. Les dessinateurs de presse ont largement couvert les candidatures de Macron et Sarkozy, moqué la stratégie de défense de Cahuzac et interrogé le caractère 100% gaulois de l’identité française. Notre revue de presse sous forme de sélection des meilleurs dessins / caricatures du mois.

Trois dessins très différents occupent notre podium du mois de septembre. Chappatte a su parfaitement illustrer la solitude de Merkel sur la question des réfugiés alors que la montée de l’AFD et du sentiment xénophobe en Allemagne met en danger l’unité nationale qui prédominait tant bien que mal jusqu’à l’année dernière. Michel Cambon s’est moqué intelligemment des peurs absurdes et irraisonnées des familles manif pour tous, excitées par la facho sphère et persuadées que Najat cherche à pervertir leurs chérubins et à les transformer en satyres nymphomanes. Félix de Charlie Hebdo a lui quasiment provoqué un incident diplomatique avec l’Italie pour une simple caricature, certes d’humour noir, sur le tremblement de terre. Ravivant un débat que l’on espérait clos une fois pour toutes sur la liberté de tourner en dérision n’importe quel évènement, aussi tragique soit-il.

La seconde partie du diaporama revient à la politique française, qui monopolise l’attention alors que l’élection présidentielle se rapproche à grand pas et que la campagne des primaires LR et PS s’accélère. Foolz a immortalisé la (quasi) candidature de Macron en détournant l’affiche culte du film Emmanuelle alors qu’Acé, Delucq et  Bidu  ont rappelé à Sarkozy ses (très) nombreuses casseroles judiciaires. La droitisation sans précédent du discours de l’ancien Président a une nouvelle fois placé l’identité au cœur de l’agenda politico-médiatique autour de la question du (vrai) français / pas (vrai) français. Dubuisson, Barte et Karak ont alors rappelé avec humour que les gaulois n’étaient qu’une partie de l’histoire de France, que les plus méritants n’étaient pas toujours ceux que l’on croit et qu’appeler son enfant Michel n’était pas une fin en soi. Besse et Bidu se sont fait écho, pendant ce temps là, de la grande forme du Front national qui, sondage après sondage, est annoncé entre 25% et 28% des voix et qualifié au second tour dans toutes les configurations.

En vrac dans le reste de notre diaporama, les déboires judiciaires du fraudeur fiscal Cahuzac ressuscitant Michel Rocard pour l’occasion (Ulys, Delucq, Gorce et Cambon), la fusion inquiétante de Bayer et Monsanto créant un géant du secteur agro-alimentaire (Bidu), les problèmes de santé des époux Chirac (qui ont beaucoup inspiré Charlie Hebdo avec deux dessins de Juin et une Une de Riss), une blague potache très drôle de Coco sur le quotidien caché de Daech et un Superman fiché S (Man) qui inquiète dans les cours d’école au moment de la rentrée scolaire. Rendez-vous le mois prochain pour notre nouvelle sélection.

Gilles Hérail

[Interview] La Cie La Pendue présente son spectacle « Tria Fata » à Charleville Mézières
[Interview] Alexandre Bruneau nous parle de Koober, un reader’s digest business, profond et 2.0
Gilles Herail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *