Actu
Lyon : Anne Frank en réalité virtuelle dans l’Annexe

Lyon : Anne Frank en réalité virtuelle dans l’Annexe

11 juillet 2021 | PAR Ilan Lévy

Grâce à DreamAway, il est possible d’effectuer une visite virtuelle de l’Annexe où Anne Frank et sa famille se sont cachées à Amsterdam pendant la Shoah. A partir d’un travail précis et sérieux réalisé avec la Maison Anne Frank d’Amsterdam, l’ensemble de l’Annexe, la chambre d’Anne Frank et les autres pièces sont restituées avec justesse.

Histoire, pédagogie et transmission

Née en 1929, Anne Frank quitte l’Allemagne avec sa famille en 1933 pour fuir le nazisme. Son père Otto installe son entreprise aux Pays Bas. A partir de 1942, la famille et des amis se cachent dans un recoin de l’entreprise à l’étage pour échapper aux persécutions. Grâce au célébrissime journal d’Anne Frank, le quotidien, les premiers émois d’adolescente et l’angoisse d’être arrêtée sont retranscrits et deviennent un témoignage unique qui a bouleversé le monde. Arrêtée et déportée en 1944, la famille meurt à Bergen-Belsen à quelques jours de la libération. Son père unique survivant fera connaître le journal dans le monde entier.

Le virtuel au service de l’histoire

Coiffé d’un casque de réalité virtuelle, une poignée dans chaque main, le spectateur peut visiter l’ensemble de ce réduit où vivaient deux familles et découvrir une partie des écrits d’Anne Frank et son journal. Le concept DreamAway est de proposer des jeux virtuels, de découvrir des univers, du divertissement, mais aussi de vivre des immersions culturelles qui sont des expériences détonantes, comme avec les expositions de Bruegel.
Cette visite virtuelle est proposée aux enfants à partir de 9 ans.

DreamAway, Anne Frank House, 36 Rue du Plat, 69002 Lyon, Mardi, jeudi et vendredi : 15h à 22h, Mercredi : 11h à 22h, Samedi : 11h à 23h, Dimanche : 11h à 19h. Informations: 04 65 84 55 42

visuel : affiche

Cannes, Semaine de la Critique : « Rien à foutre » d’Emmanuel Marre et Julie Lecoustre
Au service de la France, saison 2 : Au secours les espions reviennent
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture