Actu
L’agenda cinéma du 15 avril 2020

L’agenda cinéma du 15 avril 2020

15 avril 2020 | PAR Marjorie Le Meur

Cette semaine, les films en VOD et les festivals de cinéma en ligne se multiplient. Court et long métrages, films français et internationaux, du drame à la comédie, une série de chefs d’oeuvre à (re)découvrir en ligne. 

 

Intérieur court – Festival du court métrage de Clermont-Ferrand

Le festival du court métrage de Clermont Ferrand se poursuit sur nos écrans avec des séances à voir en ligne grâce au programme Intérieur Court proposé par l’équipe Sauve qui peut le court métrage. Le programme de la semaine des « courts métrages devenus longs » à visualiser jeudi et dimanche à partir de 18h en direct sur la plateforme de live-stream Twitch :

Greener Grass (L’herbe sera plus verte) de Paul Briganti, a reçu le prix Canal+ labo en 2016 : une réalisation dans laquelle deux mères se livrent à diverses aventures ou plutôt mésaventures pour gagner en notoriété.

-Mention spéciale du jury national de Clermont-Ferrand avec L’enfance d’un chef de Antoine de Bary où Vincent Lacoste met en scène un comédien de 20 ans qui a connu un succès remarquable durant son enfance. Il doit maintenant interpréter le rôle principal du biopic sur la jeunesse de Charles de Gaulle. Cette production signera-t-elle un triomphe nouveau pour le jeune acteur ?

– Ladj Ly avec Les Misérables, d’abord présenté en format court au festival de Clermont Ferrand reçoit le prix Canal+ en 2017 : un court métrage de 16 minutes dans lequel Pento vient d’intégrer la brigade de la Seine-Saint-Denis. Un chemin victorieux parcouru par le réalisateur qui reçoit le César du Meilleur film en 2020.

***

La Baleine de chez soi !

Salle de cinéma insolite à Marseille, La Baleine réouvre ses portes en ligne ! Avec le label Shellac, La Baleine propose des films à revoir en VOD

-L’incroyable Des hommes de Jean-Robert Viallet et Alice Odiot nous plonge dans 25 jours d’immersion dans la prison des Baumettes à Marseille, un film documentaire qui narre les histoires des détenus, entre destins brisés, espoirs, violence, justice et injustices de la vie.

Monsieur Deligny, Vagabond efficace de Richard Copans retrace les entreprises de Fernand Deligny en faveur des jeunes personnes autistes afin de les faire échapper à l’enfermement.

Talking About Trees de Suhaib Gasmelbari, un documentaire sur des cinéastes qui arpentent les routes du Soudan en tentant d’échapper à la censure du pouvoir et avec l’intention de projeter un certain film dans la capitale Khartoum.

Par ailleurs, chaque semaine l’équipe de La Baleine vous donne rendez-vous sur Zoom  (identifiant de la réunion: 277 940 713) pour une rencontre avec des réalisateurs, des conférences et masterclasses. Ce dimanche à 17h retrouvez Sébastien Laudenbach, réalisateur de La jeune fille sans mains et découvrez les secrets de fabrication d’un film d’animation.

***

Boiler Room – Festival de films en ligne

A partir du jeudi 16 avril, la plateforme de streaming Boiler Room organise un festival de films en ligne via sa filiale 4:3. Long et court métrages nous plongent dans les contres-cultures du monde, de leur émergence à leur polémique. Ce jeudi, retrouvez le documentaire 30HA (Zona) à partir de 22h, une production sur la culture occidentale en Ukraine et en Russie des années 1990 à aujourd’hui.

***

En VOD:  

Le cas Richard Jewell de Clint Eastwood est disponible en VOD cette semaine : le film retrace la vie de l’agent de sécurité Richard Jewell qui a empêché l’attaque terroriste des Jeux Olympiques d’Atlanta de 1996 et est finalement suspecté d’en être l’iniateur.

 

Sur la plateforme Shellac , retrouvez Douze Mille, un film de Nadège Trebal sur Franck, un travailleur clandestin qui se fait chasser d’une casse automobile. Aucun autre emploi n’est disponible dans la région pour l’homme qui est donc contraint de s’exiler pour retrouver du travail. Douze mille euros: c’est la somme qu’il doit gagner s’il souhaite retrouver sa vie antérieure.

 

Mine de rien, une comédie de Mathias Mlekuz dans laquelle deux chômeurs décident de construire un parc d’attraction artisanal sur une ancienne mine de charbon. Une entreprise qui leur permettra de regagner leur honneur. 

 

Un divan à Tunis, de Manele Labidi expose la Tunisie au lendemain du Printemps arabe. Selma retourne vivre à Tunis après un séjour en France pour exercer son métier de psychanalyste dans une banlieue de la capitale. Une comédie dont les personnages peignent une fresque cocasse d’une Tunisie en pleine reconstruction. En VOD.

 

Visuel: affiche de cinéma Des Hommes de Alice Odiot et Jean-Robert Viallet

Amazon : le géant américain interdit de vendre des livres en France
Kunstenfestivaldesarts : un festival solidaire qui s’engage
Marjorie Le Meur

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *