Actu
Des militantes Turques opposées à la loi sur le viol arrêtées

Des militantes Turques opposées à la loi sur le viol arrêtées

28 novembre 2016 | PAR Joanna Wadel

Malgré le retrait de la loi Turque légalisant partiellement le viol sur mineurs, les tensions entre le gouvernement local et la population ne s’apaisent pas. 

dzwitvi2

L’information a choqué le monde entier et fait réagir l’UNICEF; le projet de loi présenté par le parti AKP du président Erdogan prévoyait d’offrir une alternative maritale aux violeurs de jeunes mineurs. La loi fortement remise en cause par les instances progressistes et la population du pays, s’est finalement vue renvoyée en commission le mardi 22 novembre devant une trop grande pression de la société et des associations de défense des droits de l’homme Turques. Malgré la portée profondément immorale tant sur le plan social qu’humain de ce texte qui devait dépénaliser les agresseurs de jeunes mineurs, leur donnant la possibilité d’épouser leur victime dans des cas « particuliers » définis de manière maladroite par le premier ministre Turque, le gouvernement persiste à soutenir ce projet majoritairement impopulaire, allant même jusqu’à réprimer les manifestants.

Un million de protestataires

Ankara a ainsi été le lit de heurts entre policiers et civils venus manifester contre le dépôt de la loi, qui avait été signée favorablement et n’est que temporairement retirée « dans l’attente d’un texte plus consensuel, comme le souhaite notre président » a déclaré le premier ministre Binali Yildirim suite à l’injonction publique d’Erdogan qui appelle à revoir le texte selon plusieurs aspects exigés par la société. Une pétition mise en ligne pour la suppression nette et définitive de la loi recense déjà plus d’un million de signatures. Parmi les rassemblements les plus marquants, une vidéo montrant une foule de manifestantes Turques se faire arrêter par la police circule.

Malgré ce semblant d’efforts pour maintenir l’ordre, le gouvernement d’Erdogan se voit confronté à une résistance plus qu’houleuse de la part des civils et pousse les autorités à réagir de manière violente. La république en Turquie est plus vacillante que jamais et l’étau nationaliste se resserre davantage sur les droits de la population à l’heure où nos pays commencent à agir contre les violences faites aux femmes.

Visuel : ©Twitter – @RT_Erdogan

L’arrivée en fête du Théâtre de la Ville à l’Espace Pierre Cardin avec Khan, Stereoptik et Frisch
18 ans après, un retour gagnant pour la comédie musicale « Notre-Dame de Paris » au Palais des Congrès !
Joanna Wadel

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *