Actu
Agenda cinéma de la semaine du 23 mars

Agenda cinéma de la semaine du 23 mars

23 mars 2022 | PAR Jacques Emmanuel Mercier

Au programme de cette nouvelle semaine cinéma, des films sur des adolescents, une exploration de l’ouest américain et des nouvelles  compréhensions de l’Histoire.

Le Temps des Secrets

Dans cette troisième partie des Souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol, l’on aura la chance de redécouvrir le jeune lycéen durant l’été 1905 du côté des collines d’Aubagne. Marcel tombe sous le charme de la fille d’un supposé grand poète. C’est une première adaptation au cinéma du roman du poète marseillais, décrivant le temps où l’on quitte l’enfance pour les premiers émois de l’adolescence. Réalisé par Christophe Barratier  (Choristes, le film promet de nous replonger dans le sud de la France du début du siècle dernier.

Une Mère

Quand Aline croise la personne qui a tué son fils, elle décide de se venger. Karin Viard tient le rôle principal, celui d’une mère qui veut se venger de celui qui a détruit sa vie. On explore ainsi ses doutes, sa volonté au cours d’un thriller haletant sur la vengeance. Le bien et le mal sont ainsi au cœur de ce film. Il s’agit du premier film de la scénariste Sylvie Audcoeur, une oeuvre intense, qui vous tient aux tripes pendant une heure trente.

Seule la terre est Eternelle

Jim Harrison est un écrivain américain vivant perdu dans l’Arizona ou le Montana selon la saison. Écrivain de grands espaces, Harrison est mort en 2016. François Busnel a voulu faire un film de cet homme, un récit sur sa spiritualité, sa foi. Un documentaire intime sur un écrivain américain touché par la vie, qui loin d’attirer la pitié nous offre une vision d’un monde optimiste, une ode à la nature. L’auteur de Légende d’Automne se découvre sous nos yeux dans un film pour les amoureux des belles images de l’Ouest.

Bruno Reidal, Confession d’un meurtrier

En 1905 Bruno Reidal, 17 ans se constitue prisonnier après avoir tué un enfant de 12 ans. C’est alors des médecins qui cherchant à comprendre son geste vont lui demander de confessé sa vie depuis le début. Le film explore ainsi le parcours d’un tueur né dans le Cantal qui depuis toujours lutte contre ses pulsions meurtrières. Inspiré d’une histoire vraie ce premier film explorant la psychologie d’un adolescent luttant contre ses pulsions a fait sensation sur la croisette en 2021. Une exploration du mal, du remords, un film décrit comme puissant, mystérieux, pervers, un film qui colle au spectateur et à son imaginaire.

 

De nos frères blessés

Fernand Iveton est le seul européen guillotiné durant la guerre d’Algérie. Cette semaine sort un biopic sur sa personne. On y découvre Fernand tombant amoureux en 54 d’ Hélène, ils partent pour retrouver les terres d’Alger où Fernand a grandi. Lorsque la guerre commence Fernand défend l’Algérie. C’est une histoire vraie que nous présente Hélier Cisterne. Porté par Vincent Lacoste et Vicky Krieps le film ayant gagné le prix du jeune public au festival de Saint-Jean-de-Luz. Un film à voir pour comprendre une période complexe, pour comprendre l’attachement à la terre où l’on  grandi.

Le dernier témoignage

Luke Holland dans son dernier film nous livre une exploration des derniers nazis vivants. Un film qui cherche à voir cette ancienne jeunesse, de sa nostalgie parfois à leurs mutismes parfois aussi. Luke Holland nous donne à découvrir sans jamais excuser, sans jamais nous donner de la pitié pour anciens nazis. On découvre tour à tour des nostalgiques, des mamies gâteaux. Un film qui a marqué le festival de Venise.
Retrouvez notre article ici.

Visuel : Le temps des secrets

Deux films d’Avi Nesher en ouverture du 22e Festival du Film Israélien de Paris
Edwin Crossley-Mercer dans le « Winterreise » : « Depuis mes 17 ans je n’ai pas remis un pied sur la scène de l’opéra de Clermont-Ferrand »
Jacques Emmanuel Mercier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture