La playlist de la semaine (165) : Soleils d’été

24 juillet 2016 Par admin | 0 commentaires

Parmi les nouveautés de cette fin du mois de juillet, on trouve des soleils assez souriants – proches ou exotiques. l’ironie d’un Katerine reste dans la cour de récré mais direction l’Espagne pour le flamenco rétro des Paco Gipsy ou la Corée avec Okasian.

Paco Gipsy – « Nina Morena »
malgré le petite « patte » franco-hispanique, le flamenco pop de Paco Gipsy est sans âge. Clip au grand soleil avec mythe andalou revu pour le 20e (ou le 21e siècle), chorégraphie kitsch sans âge, solo de guitare et castagnettes. Ambiance Gipsy assurée avec beatbox sympa. Un chouette balayage d’été.

Roosevelt – « Fever »
Le jeune allemand fétiche indispensable sur les compilations label Kitsuné était de passage à Paris au Point FMR ce mois de juillet. Alors qu’il prépare son premier album, son nouveau titre, « Fever », allie le soleil d’une voix pop haut perchée à un rythme éléctro implacable. Une machine de guerre pour les dancefloors.

Sofi Tukker « Drinkee »
Ambiance psyché et goût de succès international pour le duo new-kaisers révélé par le clip « Move » pour l’Apple Watch. Avec un rythme ensoleillé mais pas trop rapide, quelques mots en portugais, la voix grave de Tucket Halpern et les soupirs Sophie Hawley-Weld, « Drinkee » a déjà été streamé plus de 7,7 millions de fois sur Spotify. De là à dire que vous le retrouverez sur les dancefloors du monde entier ce mois d’août 2016, il n’y a qu’un pas. Entre temps, entrez dans le sympathique clip psyché aux couleurs très jungle et très tendance.

Okasian ft Keith Ape & Bryan Cha$e « Underwater Bank/ The Last »
Après s’être fait remarquer avec It G Ma, les artistes sud-coréens recommencent à faire parler d’eux. Ce titre, à la croisé entre des sonorités asiatiques et la trap, est une véritable proposition artistique dans le paysage du Hip-hop. Le clip, rempli d’effets psychédéliques, est une pure merveille. On attend avec impatiente l’album de Keith Ape qu’on nous promet depuis six mois.

Philippe Katerine – « 3 ans »
Justaucorps bien coloré ou redingote 19e, l’excentrique Katerine continue de cultiver langueur et héritage de Boris Vian. Les enfants terribles, c’est un thème ancien pour son nouvel album.


visuel : Sofi Tukker


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: