« Havre Nuit » : le deuxième roman d’Astrid Manfredi est un thriller réussi

13 février 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Astrid Manfredi, auteure remarquée de La Petite Barbare (2015, 10 000 exemplaires vendus) est de retour chez Belfond avec un deuxième roman entre Paris et le Havre où la rage et le suspense sont à nouveau au rendez-vous. Ainsi que son style puissant.

havre-nuit-manfredi
Dans la nuit du Havre une jeune fille est assassinée au sortir d’une soirée de Nouvel an. On la retrouve sans vie dans une maison de Deauville; La jeune femme qui a amené le meurtrier de Paris se pose des questions et l’élégante policière qui mène l’enquête trouve sur le terrain des traces qu’elle seule peut reconnaître… On remonte le fil des trois histoires : l’assassin, la flic et un peu l’inconnue pour assurer l’accomplissement de l’enquête.

Aussi noir que son titre, dressant deux portraits et demis criants de réalisme et de violence, Havre Nuit est un thriller augmenté de rage et de correspondances secrètes. Chaque personnage va jusqu’au bout de sa logique, implacable et discret et le monde semble se dérober sous les pieds d’un No future extirpé des années 1980 pour venir s’écraser contre le désenchantement sans brasier des années 2010. L a force d’Astrid Manfredi, c’est son atmosphère, qu’elle place avec un style ciselé – et presque cisaillé. Havre Nuit est un roman dense et fort.

Astrid Manfredi, Havre Nuit, Belfond, 224 p., 18 euros. Sortie le 2 février 2017.
visuel : couverture du livre